Le brevet ?

C’est quoi ?

Le brevet est une petite bande de papier qui témoigne :

  • des activités menées en maternelle
  • des niveaux de compétences acquis par les enfants

brevets

À chaque activité pratiquée ou niveau réussi, nous imprimons le tampon du jour ou du mois sur le brevet. Nous traçons un trait lorsque l’enfant a eu besoin d’aide, une croix lorsqu’il a travaillé de façon autonome.
L’enfant peut s’inscrire plusieurs fois à un atelier : le trait du brevet se transforme parfois en croix lors d’une seconde participation à l’atelier. 

Mais c’est bien plus qu’une forme d’évaluation…

Pour l’élève

Le brevet constitue une trace des apprentissages, une trace de toutes ces activités « invisibles » et indispensables de la maternelle dont on a parfois du mal à rendre compte.

Il s’adresse en priorité à l’enfant, plus encore qu’aux familles où à l’institution.
Le brevet lui donne à voir, à penser ce qu’il sait faire. Il peut se situer dans les apprentissages et appréhender ses progrès, quelles que soient ses compétences : voilà ce que j’ai appris, voilà ce qu’il me reste à apprendre…
Le brevet lui permet d’exercer sa capacité métacognitive, facteur de réussite scolaire

brvetB
IMG_2213Parfois, le brevet représente pour les enfants 
des défis à relever.
Il n’est pas rare de voir certains fournir une concentration extrême pour parvenir à réaliser les activités.
Sans cette représentation de leurs réussites au sein du brevet, je ne suis pas sûre qu’ils se seraient autant engagés. Ils sont fiers de pouvoir « afficher » ce qu’ils ont réussi à faire, fiers d’être élève.
D’autres leviers de la réussite scolaire sont en marche ici : l’engagement et l’estime de soi.
 

Pour l’enseignant

Ce support permet au professeur des écoles de structurer ses enseignements autour d’une graduation de compétences dans laquelle les élèves pourront évoluer en fonction de leur niveau. (Enfin, c’est le but, mais ce n’est pas toujours facile à atteindre !)
ll s’en dégage des parcours d’apprentissages individualisés  sans que l’enseignant ait eu besoin de se cloner en 25 : Kévin compte jusqu’à 4 et écrit tous les mots de l’atelier d’écriture pendant que Steeve compte jusqu’à 9 mais n’écrit que les lettres de PAPA.
Le brevet nous amène à penser l’atelier autrement : proposer d’emblée une graduation d’activités ou chacun peut progresser plutôt qu’une activité identique pour tout le monde où c’est la conformité de l’enfant à la demande qui est souvent en jeu  plus que ses apprentissages. (Voir les ateliers échelonnés)

Tous les enfants doivent pouvoir y voir figurer leurs « meilleures » réussites, quelles qu’elles soient.

Cela nous oblige à observer les élèves et adapter l’activité proposée.  Il faut parfois modifier le brevet en cours de route, pour y insérer un niveau supérieur ou inférieur.

Une illustration avec ces deux brevets :
> Dans le premier, j’ai inséré une contrainte de taille pour le complexifier.Capture d’écran 2013-10-16 à 15.11.22
>Dans le second,  j’ai ajouté une compétence au niveau 2 qui ne figurait pas dans ma première mouture mais qui a son importance chez les petits : participer.
Participer, c’est déjà un petit pas dans le métier d’élève.
Petit pas encore plus précieux dans un jeu de langage ! Même si l’enfant n’est pas encore capable de verbaliser des extraits de l’album, il s’enrichit du langage des autres en participant. Et peut-être, en feuilletant son cahier de brevets avec Papa pourra-t’il alors « produire des phrases de plus en plus complexes en interaction avec l’adulte. »

Voir aussi : « Brevets de réussites et langage scolaire »

Comment ?

Capture d’écran 2013-06-09 à 18.53.46

Les brevets sont parfois construits à partir de photographies prises en classe, parfois à partir de représentations de l’activité ou de la consigne.
Les enfants peuvent les avoir en main pendant l’activité ou après.

Capture d’écran 2013-06-12 à 15.15.03
La validation s’effectue de façons différentes en fonction des activités proposées, de notre disponibilité et de nos effectifs :
– pendant, après l’activité,
– par l’enfant, un copain, un adulte,
– en présence de l’élève ou pas (quand il est en mesure de comprendre le brevet)

La question des effectifs  mais aussi de l’espace disponible n’est pas anodine : passé 25 élèves par classe, il m’est bien difficile de mettre en oeuvre tout ce qui est présenté ici. Vaste sujet !

L’ensemble des brevets est collé dans le cahier de l’élève, au format paysage.  

brevet2

Quelle filiation ?

Les brevets s’inspirent bien sûr de la pédagogie Freinet, qui s’inspire elle-même… des éclaireurs.
D’après Freinet dans « Brevets et chef d’oeuvres » : Les brevets que nous préconisons pour notre premier degré sont imités des brevets scouts qui sanctionnent l’activité des jeunes Eclaireurs. Baden-Powel, dont on ne saurait nier le génie pédagogique, avait bien senti le besoin des enfants de se surpasser sans cesse, et il avait marqué, par les brevets, les étapes de cette excellence. Au lieu de mettre l’accent – comme le Certificat d’études – sur les insuffisances et les échecs, il plaçait ses Eclaireurs sur la ligne de départ et demandait à chacun d’eux d’exceller à quelque moment au moins et dans quelque direction. L’Eclaireur qui avait acquis la maîtrise dans une activité, en donnait la preuve au cours d’une séance solennelle et sa réussite lui valait un brevet, dont il portait l’insigne sur la manche. 

Capture d’écran 2013-06-09 à 19.11.01

Quelques formats vierges de brevets :

Fiche vierge de brevet sous publisher

Fiche vierge de brevet sous word 2007

brevet compatible word 97_2003.doc

Fiche vierge de brevet open office

Brevet Page pour Mac

Brevet Keynote pour Mac (Merci Claire 😉 )

Merci à Philippe Tassel, à Estelle qui m’a convaincue un jour de commencer à publier des brevets. Merci à tous ceux qui y ont trouvé un intérêt et nourrissent régulièrement ce répertoire.

On parle de nos brevets…

Ici : Les échanges sur l’ancien répertoire de brevets

Mars 2014 : Nos brevets sont dans le journal « La classe ». 
Youpi et bravo aux collègues qui alimentent le répertoire !

Juin 2014 : Conférence à L’ESPE de Melun, aux journée des maternelles. Merci à Annette Breilloux pour son accueil chaleureux et aux collègues présents pour ce moment d’échanges.

43 réflexions au sujet de « Le brevet ? »

  1. Nat.

    Merci beaucoup pour toutes ces idées de brevets ! Je découvre et je vais m’y mettre.
    J’ai une TPS (2ans 1/2) cette année, mais il y a des choses qu’ils pourront déjà faire.
    Je vais introduire progressivement cette chouette idée 😉
    Nat. (Belgique)

    Répondre
  2. armelle

    Encore merci Christine pour ce système de brevets!ça y est je l’ai mis en place dan s ma classe de MS GS et même si le nombre (« que « 28 cette année ) rend ce système lourd,je n’en vois que des avantages!Bien plus qu’un moyen d’évaluation, c’est un formidable vecteur de confiance en soi, de désir d’apprendre, de progresser surtout pour les plus jeunes qui veulent faire comme les grands.Et chaque enfant y trouve son compte,il n’y a pas de comparaison, chacun va à son rythme,même mon élève en très grande difficulté peut coller des brevets de ce qu’elle réussit!Et ce sont ses propres efforts et progrès qui sont relevés!
    Encore merci!Bonnes vacances, du repos et plein de doux moments!

    Répondre
  3. Pascale

    Bonjour,
    Je suis enseignante en Suisse, et je pratique les brevets avec un énorme plaisir!
    J’en ai créé moi-même quelques uns que j’aimerais partager avec vous, comment dois-je procéder?

    Répondre
  4. ChristineChristine

    Bonjour Pascale,

    Il suffit de me les envoyer par mail (mon adresse est affichée sur un scotch jaune sur le menu droit), plutôt en .pdf et je me charge de les publier.
    Merci 😉
    Je te contacte par mail.

    @micalement
    Christine

    Répondre
  5. Anne Billot

    Bonjour, un grand merci pour tout ce que vous nous apportez. Je suis enseignante en grande section et j’ai décidé de me lancer dans cette aventure d’ateliers plus ou moins autonomes à choix. Pas facile à 27 mais j’entrevois de plus en plus que c’est porteur. Une question, comment organisez vous l’autonomie des brevets pour l’élève? Est ce que chaque élève a plusieurs brevets rangés dans un lieu propre à lui. Est ce que les brevets sont à sa disposition pour tous et l’élève va le chercher quand il veut le remplir et le garde tant qu’il n’a pas tout validé?? Mais dans tout ça, comment rendre l’enfant non lecteur autonome face au brevet ? Bien des questions que je me pose. Par avance, merci pour ce que vous m’apporterez encore.

    Répondre
  6. Nathalie Fabre

    Bonsoir Christine,
    Voic ma première année en PS après plus de 20 ans de carrière. J’ai eu beaucoup de défis à relever en début d’année mais maintenant, j’ai envie d’aller plus loin… Tes brevets vont m’aider à cela. je ne vais sans doute pas les mettre en place cette année, c’est trop « court », mais je suis sûre de m’en inspirer dès la rentrée prochaine.
    Merci à toi d’avoir publié tout ton travail!
    Nathalie

    Répondre
  7. ChristineChristine Auteur de l’article

    Merci Nathalie pour ce message 😉 Bonne aventure en maternelle.
    Pas de problème pour publier ces explications Sarah, en citant la source.

    @micalement
    Christine

    Répondre
  8. KHAMPRASEUTH

    Bonsoir,

    Ma collègue et moi sommes très intéressées par la mise en place de brevets pour l’an prochain, nous avons déjà commencé cette année mais nous aimerions étendre encore plus cette pratique l’an prochain.

    Nous nous posons cependant des questions par rapport à la gestion des ces brevets : que fait-on quand une élève passe plus de 3 semaines sur une première étape alors qu’une autre termine toutes les étapes en 1 séance ? Est-ce que vous faites des groupes de niveaux ? comment gérer au quotidien tous les brevets ?
    Merci

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour,

      Que fait-on quand une élève passe plus de 3 semaines sur une première étape alors qu’une autre termine toutes les étapes en 1 séance ?

      Cela ne m’est jamais arrivé, mais j’imagine que je modifierais le brevet et l’atelier.
      J’essaierai de rendre plus accessible le premier niveau et plus difficile le dernier, en proposant peut-être carrément un autre brevet.

      comment gérer au quotidien tous les brevets ?
      Je n’en fais pas pour toutes les activités, sinon on ne s’en sort plus !
      Sur cette page par exemple, on voit que tous les ateliers n’ont pas de brevets.

      @micalement

      Répondre
  9. Marilia

    Bonjour Christine,
    merci tout d’abord pour votre site si riche. J’ai commencé à mettre en place les ateliers échelonnés dans ma classe de PS et je voudrais introduire les brevets. Je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier par exemple (Découverte du monde: 1 étoile: remplir une tige, 2 étoiles: remplir les tiges d’une seule couleur…) et si par conséquent le matériel nécessaire doit être disponible ou bien si un seul niveau est validé par atelier.
    Cordialement

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour,

      Je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier par exemple (Découverte du monde: 1 étoile: remplir une tige, 2 étoiles: remplir les tiges d’une seule couleur…) et si par conséquent le matériel nécessaire doit être disponible

      Oui, c’est tout à fait ça en ce qui concerne ce brevet.
      Par exemple, sur cet atelier, tous les tableaux sont disponibles dès le début.

      Mais pour celui là par exemple, il s’agit d’un parcours, on ne fait pas tout en même temps. On construit lors d’un premier atelier, puis lors d’un second, on cherche comment faire un carré de 6…

      Cela dépend du brevet.
      @micalement

      Répondre
  10. Gaëlle

    Bonjour,
    Petites interrogations concernant les brevets que je souhaite mettre en place dans ma classe à la rentrée : comme Marilia, je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier et pour ceux n’ayant pas pu valider tous les niveaux, comment fais-tu pour que ces enfants puissent à nouveau valider les niveaux supérieurs de ces brevets en cours d’année ?
    Merci d’avance pour ta réponse et pour cette mine d’or qu’est ton site !!!

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour,

      je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier

      Oui, bien sur. Des exemples filmés sur cette page.

      pour ceux n’ayant pas pu valider tous les niveaux, comment fais-tu pour que ces enfants puissent à nouveau valider les niveaux supérieurs de ces brevets en cours d’année ?

      Prenons le brevet d’écriture.
      Imaginons un enfant qui a du mal avec les obliques et qui ne parvient qu’à écrire le P, le C et le O de PACO la mascotte.
      Il valide sur son brevet ces lettres.

      Quelque temps plus tard, au cour du projet « La famille clown » les obliques ne le gênent plus, il écrit PAPA , ainsi que MAMAN et BEBE.
      Il valide tout ça. Il a bien grandi 😉

      Bien sur, nous ne reprenons pas l’ancien brevet (quel travail ce serait!) mais les progrès sont bien visibles. Et l’enfant les verbalise lorsqu’il feuillète son cahier.
      Idem pour la numération, le langage.

      @micalement

      Répondre
  11. christelle

    Bonsoir Christine , je voudrai mettre en place des brevets dans ma classe. A la rentrée j’aurai une moyenne section avec 25 élèves . Je me pose beaucoup de questions. Je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier ; combien de temps peut durer un brevet ? peux tu me donner plus d’explication pratique pour cette mise en place à la rentrée .
    amicalement

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour,

      Je me demande si un enfant peut valider plusieurs niveaux lors d’un même atelier
      Oui bien sur, pourquoi l’en empêcherait ? Le but des ateliers échelonnés c’est de permettre à l’enfant d’aller le plus loin possible. Mais tu n’es pas la seule visiblement à poser cette question 😉

      combien de temps peut durer un brevet ?
      Tant que les enfants peuvent progresser, l’atelier se prolonge et le brevet par la même occasion. Il faut aussi que les enfants n’en soient pas trop lassé.
      Donc c’est assez variable 😉

      @micalement

      Répondre
  12. Albertelli Sylvie

    Bonjour
    Cela fait quelques temps que je souhaite mettre en place les brevets dans ma classe et plusieurs questions concernant l’organisation me font hésiter.
    * Comment sont gérés concrètement ces brevets? Sont-ils en libre accès pour l’élève ou est-ce la maîtresse qui les « distribue » au moment propice?
    * Combien y’a-t-il de brevet « en cours » en même temps?
    * Est-ce facilement gérable avec les TPS?
    Pardon si ces questions ont déjà été posées….
    J’espère et attend vos éclaircissements qui me feront sans doute passer le cap.
    Merci encore pour tout ça…et bonne rentrée!!

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour Sylvie,

      Désolée pour cette réponse tardive, j’avais zappé ton message ;-(

      * Comment sont gérés concrètement ces brevets? Sont-ils en libre accès pour l’élève ou est-ce la maîtresse qui les « distribue » au moment propice?

      Cela dépend du brevet.
      Ceux qui s’apparentent à une feuille de route sont rangés dans la pochette à brevet, les enfants vont les chercher quand ils en ont besoin.
      Comme celui là

      D’autres sont remplis en cour d’atelier avec l’enseignant.

      D’autres après l’activité.

      * Combien y’a-t-il de brevet « en cours » en même temps?

      Pas plus de deux sur un créneau horaire pour moi, plus avec les GS.

      * Est-ce facilement gérable avec les TPS?

      Je ne sais pas, mais je tenterais (je n’ai jamais travaillé uniquement avec des 2 ans)

      J’espere que ta rentrée s’est passée au mieux. Pas facile les TPS !
      @micalement

      Répondre
      1. Carine

        je suis enseignante en TPS et PS (en Belgique) et j’ai commencé les brevets l’an passé.
        Je fais des brevets, la plupart du temps avec des activités de manipulation qui sont souvent utilisés: colliers de perles, pinces à linge + CD, découpage,…
        Je complète les brevets pendant l’atelier. Quand je vois qu’un enfant a réussi la 1ère étape, je l’amène à s’essayer à la suivante (pendant la même période d’atelier). Je parle, par exemple de l’atelier « collier de perles » où j’ai des fiches de différents niveaux.
        Ces brevets sont mis dans un « potfolio ». C’est une farde qui témoigne de l’évolution de l’enfant dans tous les domaines: math, graphisme, langage, autonomie,…Ce portfolio sert de base lors des réunions individuelles avec les parents et passe dans la classe suivante pour l’instit suivante.
        En conclusion, le brevet est un outil formidable et facile à utiliser. De plus, les enfants sont fiers de colorier leurs étoiles lorsqu’il réussissent une étape! Un grand merci!!! 🙂

        Répondre
  13. saida

    C est super idée de ces brevets je vais les introduire dans ma classe de ps jaimerai bien recevoir des modèles adaptés au niveau des enfants de 3 ans et un grand merci a christine

    Répondre
  14. Anngil

    bonjour Christine,
    je me suis lancée ça y st..je suis fière de moi, ça marche bien en MS/GS, j’ai introduit le plan de T des GS hier matin.
    Un peu la panique ce moment où les GS travaillent seuls et qu’on lance les echelonnés MS car il faut suffisamment de place de tables donc etc..donc pas évident surtout que j’ai un petit enfant trisomique à essayer de motiver et qui demande une présence au départ pour accepter de s’y mettre. Ainsi que 3/4 petits diesels encore bébés en MS, ce système d’ailleurs leur va à ravir je pense même si au début ils croient avoir le « choix de rien faire »! Je finis par les choper lol…La ruche est en place..il faut bcp bcp te lire ici avant de se lancer je pense, bcp lire car ça s’improvise pas.
    Je voulais te demander : comment mettre en ligne mes brevets pour m’associer à vos recherches? J’ai pas trouvé où! Merci beaucoup!

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour,

      Je suis enchantée que cela prenne forme malgré tes conditions difficiles.
      Pour les brevets, il suffit de me les envoyer par mail, plutot en .pdf et je me charche de les publier.

      @+
      Christine

      Répondre
  15. nathcoud

    tes brevets: mon rêve!!
    hélas, je suis dans une petite école où les photocopies sont très limitées et en noir et blanc….un jour peut être!
    en tout cas merci pour ton travail!

    Répondre
  16. Pauline

    J’ai testé les brevets avec des ateliers autonomes échelonnés ! C’est super motivants pour mes élèves de PS mais je n’ai pas encore trouvé le moyen de gérer la synthèse des ateliers et comment et qd compléter les brevets… Pendant les ateliers, après ceux-ci ?

    Pouvez-vous m’aider ?

    Merci beaucoup

    Répondre
  17. Marine

    Quel travail!! c’est ma première année en tant qu’enseignante en classe de TPS/PS. Je vais essayer à la rentrée de mettre en place ces ateliers avec leurs brevets pour favoriser l’autonomie. J’espère que ça va marcher et que je vais réussir à leur dire comment utiliser ces brevets!!

    Bravo pour tout ce travail!

    Répondre
  18. Christine

    Bonjour
    Merci pour ce site si riche.
    Question : où rangez vous les fiches brevets avant qu’ils ne soient collés? Pour ma part je les rangeais dans les jeux mais ils s’abîment et s’égarent…
    En vous remerciant de votre réponse
    Christine

    Répondre
  19. Tania

    Bonjour Christine,

    cela fait quelques temps que votre site est une source d’inspiration pour moi. Je suis maintenant au sein d’une équipe qui a également souhaité faire des brevets de progrès (c’est le nom que l’on a choisi ici) la base de notre fonctionnement.
    Engagée dans une démarche de formation CAFIPEFM, je suis en train de rédiger mon mémoire qui traite d’une problématique liée aux brevets. Je voulais simplement vous remercier de tout ce travail, je vous cite régulièrement comme « source ». J’adore me promener au grès de vos publications et lire le fruit de vos réflexions. Vraiment Bravo!

    Répondre
  20. da silva lucie

    bonjour

    Super, vraiment un grand merci pour votre travail. Je parle souvent de votre site; Maitresse d’accueil depuis l’année dernière j’essaie d e me remettre en question en permanence. Je tente l’aventure des brevets cette année. Une question: Comment expliquez vous le fonctionnement des brevets aux enfants? est-ce eux qui le valide? Quand un brevet n’est pas fini, ( une étoile validée) on range le brevet pour une autre fois, mais je me disais que cela devait faire beaucoup de brevets à gérer pour les élèves le s moins rapide? J’ai un public de 22 élèves en MS, avec 10 élèves ne parlant vraiment pas un mot de français. Merci vraiment pour tout ce travail.
    Lucie

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      Bonjour Lucie,

      Merci pour ton message.

      « Comment expliquez vous le fonctionnement des brevets aux enfants? est-ce eux qui le valide? « 
      Avec moi, quand cela est possible. L’enfant comprend très vite qu’il s’agit de garder une trace de ce qu’il a réussi.

      Quand un brevet n’est pas fini, ( une étoile validée) on range le brevet pour une autre fois,
      Les brevets sont collés dans le cahier d’élève, même s’ils ne sont pas terminés. On reprendra la compétence avec un autre matériel et à un autre moment de l’année. Ils nous disent ce que l’enfant sait faire à un instant T. Mes élèves, en classe de Cycle, savent qu’on ne peut pas tout valider à tous les coups, que cela dépend de ses compétences.

      A+

      Répondre
      1. da silva lucie

        bonjour
        merci pour vos réponse. Enfin je me suis lancée, avec juste 5 brevets pour cette période; mais tout semble plus clair dans ma tête. Je remets le matériel en autonomie quelques jours après l’atelier dirigé et c’est vrai que mes meilleurs élèves y vont spontanément pour valider leur étoile. Mais me manque encore les ressources pour mon petit public si difficile à faire venir et à leur faire comprendre. L’écrit est un obstacle pour certain. Alors pour le moment je valide avec eux et je pense que c’est déjà pas mal. On verra après.
        merci
        lucie

        Répondre
  21. da silva lucie

    bonjour

    Super, vraiment un grand merci pour votre travail. Je parle souvent de votre site; Maitresse d’accueil depuis l’année dernière j’essaie d e me remettre en question en permanence. Je tente l’aventure des brevets cette année. Une question: Comment expliquez vous le fonctionnement des brevets aux enfants? est-ce eux qui le valide? Quand un brevet n’est pas fini, ( une étoile validée) on range le brevet pour une autre fois, mais je me disais que cela devait faire beaucoup de brevets à gérer pour les élèves le s moins rapide? J’ai un public de 22 élèves en MS, avec 10 élèves ne parlant vraiment pas un mot de français., et pour qui la consigne scolaire n’est pas accessible. Merci vraiment pour tout ce travail.
    Lucie

    Répondre
  22. Lucie

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour votre site qui me suit depuis mes premiers pas d’enseignante, à l’époque tout me paraissait tellement intéressant mais tellement compliqué à mettre en place! Je m’y suis mise petit à petit, les étiquettes prénoms, les plans de travail, les boîtes d’ateliers avec les inscriptions, les fichiers gommettes… Et maintenant les brevets de réussite (en partie aussi motivée par les nouveaux programmes). Ma tâche est un peu facilitée car je reprends la classe d’une collègue qui les avaient déja mis en place, donc je n’ai plus qu’à suivre. Mais je me pose quand même la question de l’organisation dans la classe, surtout sur les ateliers échelonnés. J’ai lu votre présentation sur les différents types d’ateliers, cela m’éclaire (le fait de conserver des ateliers dirigés pour des projets particuliers par exemple). Mais j’aime aussi l’idée des ateliers individuels sur un temps spécifique, pour toute la classe, avec une consigne de silence et d’absence d’interaction qui facilite la concentration. Pratiquez-vous les deux (ateliers échelonnés +/- « décrochés », ateliers individuels « communs » à toute la classe)? Comment faites-vous pour vous organiser?
    Merci!

    Répondre
  23. Soso

    Bonsoir,
    Un grand merci pour tout ce partage. J’aimerais me lancer l’an prochain dans un brevet avec des GS mais j’ai du mal à savoir si je vais utiliser un classeur pour d’autres exercices de pré-lecture ou maths notamment ou pas. Peut-on tout réunir dans un brevet?

    Répondre
  24. Bourçon

    Bonsoir,
    Hallucinant, ce site ! Le fond et la forme !!!
    Oui, quelle forme elle a cette Christine !Vraiment, quel travail formidable. J’ai commencé cette année et malgré quelques difficultés encore de gestion des différents types d’ateliers et des brevets, je vais persister car c’est vraiment ainsi qu’il faut travailler…Merci pour tout ce partage! Valérie

    Répondre
  25. christinechristine

    1000 mercis Valérie ! En fin d’année, là j’ai plutot une forme de….. étoile de mer lessivée :)))
    Bonne continuation et bonne aventure pédagogique
    Christine

    Répondre
  26. CHANTEPERDRIX

    Bonjour!
    Je veux d’abord vous dire à quel point j’admire votre travail! Un grand bravo!
    Je suis enseignante depuis une dizaine d’années. N’ayant toujours pas obtenu de poste fixe, je continue de faire des compléments de service ou des remplacements.. Cette année , je complète une dame dans une classe de tps ps ms qui fonctionne avec des brevets comme les vôtres…
    Je n’ai jamais expérimenté ce genre de fonctionnement et je me pose des tas de questions…
    Par exemple, ma collègue m’a confié le domaine  » espace »…. A votre avis, dois-je faire des brevets pour l’espace? Dois-je travailler en ateliers échelonnés pour mon propre atelier? Est-ce possible?? Je regarde les séances des très bons manuels d’Accès mais je ne vois pas trop comment  » transformer » les séances dites  » classiques » en ateliers échelonnés….Du coup je suis un peu perdue…et désespérée surtout! Je suis sortie de l’IUFM il y a longtemps mais je suis tjs imprégnée de la méthode des  » séquences » d’apprentissage… Est-ce que c’est compatible avec les ateliers échelonnés?
    Merci pour toutes les réponses que vous pourriez m’apporter.
    Bien cordialement,
    Sophie C.

    Répondre
  27. CAROLE

    Bonjour

    Je suis institutrice en maternelle depuis plus de 10 ans. Fan de votre travail depuis quelques années, grâce à vous j’ai modifié ma pratique et je suis très heureuse au sein d’une classe dont les enfants travaillent sur la base du « je fais quand j’ai envie » bien sur avec un cadre bien établi au préalable.
    J’aurai une faveur à vous demander concernant « le livret d’évaluation » que les parents doivent signer. Qu’est-ce vous mettez en place dans votre classe, pour chaque niveau du cycle?
    Je tiens à vous remercier pour TOUT ce que vous partagez. Toutes les solutions que vous apportez dans les divers documents que vous partagez. UN TRÈS GRAND MERCI.

    Bien cordialement.
    Carole

    Répondre
    1. ChristineChristine Auteur de l’article

      A mon tour : un très grand Merci Carole pour ce message !
      J’aurai une faveur à vous demander concernant « le livret d’évaluation » que les parents doivent signer. Qu’est-ce vous mettez en place dans votre classe, pour chaque niveau du cycle?
      Je regroupe les brevets dans un même cahier qui va suivre l’enfant pendant trois ans.

      Bonnes vacances
      Au plaisir

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *