Organisation de la classe

pont

La page concernant l’emploi du temps vient d’être mise à jour : la journée dans le détail de notre classe unique maternelle est ici. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques (même si en ce moment je suis un peu longue à répondre.)
Capture d’écran 2013-10-10 à 18.20.51

PS : Cette page du blog regroupe nos échanges autour de l’organisation de la classe en général.

Publié par

Christine

auteure de Maternailes.net

93 réflexions au sujet de « Organisation de la classe »

  1. Bonjour Christine, je suis T1 et je vais avoir une classe de MS – GS avec 23 élèves (12 MS et 11 GS). En cherchant comment sortir des ateliers tournant sur 4 jours et des groupes de couleurs (le peu que j’ai vu de ce fonctionnement ne semble pas me correspondre et me semble trop réducteur quant à la progression et aux besoins des élèves ), je suis tombée sur ton MERVEILLEUX site et je me suis donc plongée dans ton MERVEILLEUX travail ! Je planche dessus depuis début juillet ! Je pense avoir compris pas mal de chose mais il me reste encore quelques interrogations.

    Comment organises – tu l’inscription au second tour d’atelier ? redonne tu les consignes à chaque fois (avec le moment de langage dont tu as déjà parlé) ? Car pendant l’accueil les élèves sont encore occupés mais pour le second tour je ne vois pas trop comment faire… de plus j’ai une récréation en milieu de matinée, je dois donc réinscrire les élèves après la récréation et ne sais pas trop comment faire pour que cela aille vite et que les élèves soient rapidement occupés.

    Tu écris aussi que le second tour d’atelier n’est pas obligatoire, un seul tour d’atelier suffit – il pour que les élèves et toi – même ai le compte de travail pour qu’ils avancent dans leurs apprentissages ?

    Je ne me sens pas encore capable de faire les brevets de réussite et les ateliers échelonnés (je pense qu’il vaut mieux déjà que je m’approprie les différentes activités possibles, l’inscription aux ateliers etc… avant de chercher comment proposer différents niveaux), ton système est – il faisable sans ses brevets sans que cela ne pénalise les enfants ? Comment puis – je répertorier la réussite des enfants sans les brevets ?

    Sans les brevets de réussite et les ateliers échelonnés, serait – il préférable que je fasse des ateliers spécifiques MS et spécifique GS ? C’est à dire faire comme dans une classe à double niveau de cycle 2 ou 3 en ayant deux progressions complètement différenciées ? Je suis un peu perdu sur comment répartir les différents temps spécifiques aux deux niveaux.

    J’ai surement encore plein de questions qui vont venir mais je vais m’arrêter, je trouve que je t’en demande déjà beaucoup !

    Merci pour ton excellent travail en tout cas, cela me motive pour la rentrée, je suis impatiente d’essayer tout ceci même si je suis un peu stressée !

    Bonne continuation 🙂

    Cordialement,

    Laure

  2. Bonjour Christine!STP comment est organisée spatialement ta classe ? Quand tu ouvres un atelier, il y avait des enfants qui occupaient préalablement cet espace sans doute, du coup leur activité est-elle interrompue? Ou as-tu plus de tables que d’enfants?

    1. Bonjour Natalia,

      « Quand tu ouvres un atelier, il y avait des enfants qui occupaient préalablement cet espace sans doute, du coup leur activité est-elle interrompue? »

      Toutes les tables ne sont pas occupées.
      Il m’arrive d’interrompre si besoin une activité, de faire ranger une table pour ouvrir un atelier. Notamment quand mes effectifs sont très chargés (passé 25).

      Bonne continuation
      A+

  3. re COUCOU ..

    _ Est-ce que tes ateliers AIM et ateliers échelonnés sont très différentes ? Est-ce que tu peux mettre des activités expérimentées en ateliers dans les AIM ?

    _ Ont-ils acces a TOUS les ateliers ou par ex les AIM qu’au moment où tu l’as décidé ?

    – Quand tu prépares tes ateliers échelonnés …Est-ce qu’un atelier avec toi ..(par ex écriture , jeu de math , lecture ..) peu devenir ensuite un atelier avec ATSEM ou en autonomie .. (graphisme décoratif , refaire le jeu ..) ..mais pour programmer c’ets pas facile ..si on ne siat pas bien à quelle allure ça va se dérouler …ou bien est-ce que toi et ton ATSEM gérez un atelier du début à la fin …(mais ça ôte des possibilités de découverte) ..Je ne suis pas sûre d’être très claire ..

    J’adoreais traaviller avec tablette , mais je n’y connais rien !

    J’ai un compte twitter , mais je ne sais pas m’en servir non plus pour te suivre …(bouh..)

    Merci encore pour tout durant toutes ces années …j’aimerais vraiment voir ta classe !!

    1. Bonjour Chantal,

      Est-ce que tes ateliers AIM et ateliers échelonnés sont très différentes ?
      Il y a des ateliers individuels de manipulation qui sont échelonnés.
      Celui-là par exemple :
      http://maternailes.net/brevet2/avec-de-leau-des-formes-flottantes-par-christine/

      Est-ce que tu peux mettre des activités expérimentées en ateliers dans les AIM ?
      Oui, bien sur. Il y a souvent des liens d’ailleurs. On travaille les formes avec l’atelier échelonné des gommettes le matin et l’après-midi, un atelier individuel de manipulation propose des mosaïques utilisant les formes vues.

      Est-ce qu’un atelier avec toi ..(par ex écriture , jeu de math , lecture ..) peu devenir ensuite un atelier avec ATSEM ou en autonomie ..
      Oui, bien sur encore 😉

      Mon organisation n’est pas figée. J’expérimente, j’analyse, je m’accorde le droit à l’erreur pour, par tâtonnement, adapter notre fonctionnement aux réalités de notre classe. Les sections, les effectifs, les spécificités humaines sont différents chaque année, je ne t’apprends rien 😉 ! Il faut sans cesse adapter le fonctionnement de la classe, nous renouveler. Parfois aussi renoncer un peu à enseigner parce que l’on ne peut pas agrandir les classes, diminuer le nombre d’enfants…

      J’adoreais traaviller avec tablette , mais je n’y connais rien !

      Suffit d’en avoir une et ça vient tout seul. Et puis, y’a plein de gens formidables sur la toile.
      Le site de Véronique Favre est une mine d’or gérée par une fée 😉

      J’ai un compte twitter , mais je ne sais pas m’en servir non plus pour te suivre …(bouh..)
      C’est quoi ton nom sur twitter ? Fais un tout sur l’excellent site de Stéphanie Devanssay..

      « Merci encore pour tout durant toutes ces années …j’aimerais vraiment voir ta classe !! »
      Et moi ta bobine, depuis le temps qu’on échange !
      Pour ma classe, tu peux venir quand ça te chante 😉 Des collègues obtiennent parfois une journée pour y faire un petit tour, d’autres viennent durant les vacances scolaires quand on ne les a pas en même temps. Mais tout est sur le site, tu n’en apprendras pas plus.
      Bon, cette année, j’ai peu accueilli de collègues, j’étais un peu dégoutée de l’enseignement dans ma classe de 32. Ils ne sont plus que 28 inscrits maintenant et je retrouve le plaisir d’enseigner. Ouf !

      A la prochaine
      Christine

  4. Bonjour Christine,
    Je viens de passer plusieurs soirées à explorer ton site. Je suis jeune enseignante de maternelle (après plusieurs années passées en cycle 3) et j’ai mis en place une organisation plutôt standard avec groupes d’élèves, regroupement et ateliers tournants. Au bout de 5 mois de pratique, j’en ai éprouvé les limites et je cherche une réponse aux difficultés qu’engendrent ce type d’organisation. Je suis de ce fait très intéressée par l’approche pédagogique que tu as construite. Cependant certains points restent flous (les réponses sont peut être dans le site mais je ne les ai pas encore trouvées) : Du fait de l’inscription libre des élèves aux ateliers, je suppose que tous ne passent pas à tous les ateliers. Concrètement, si un atelier de graphisme – par exemple, les lignes verticales – est proposé, que se passe-t-il pour les élèves qui n’auront pas fait cet atelier ? Les élèves doivent-ils tous passer par les ateliers dirigés ?
    D’autre part, d’un côté pratico-pratique, que fais tu des élèves lors de la phase de rangement. Je suppose qu’ils sont petit à petit « chassés » des ateliers et des coins jeux. En ce qui me concerne, c’est un moment un peu compliqué car les enfants sont alors en « électron libre » ce qui génère bruit et stress.
    Voilà mes premières interrogations. Il en y aura certainement d’autres surtout si, comme je l’envisage, je tente de mettre en place quelques éléments de cette organisation.
    Merci pour ce partage de pratiques. On se sent moins seule avec nos difficultés.

    1. Bonsoir Nathalie,

      « Cependant certains points restent flous (les réponses sont peut être dans le site mais je ne les ai pas encore trouvées) : Du fait de l’inscription libre des élèves aux ateliers, je suppose que tous ne passent pas à tous les ateliers. Concrètement, si un atelier de graphisme – par exemple, les lignes verticales – est proposé, que se passe-t-il pour les élèves qui n’auront pas fait cet atelier ? Les élèves doivent-ils tous passer par les ateliers dirigés ? »

      Oui, ils doivent tous passer à un atelier dirigé. Certains s’inscrivent spontanément, d’autres après avoir vu des copains, assisté au bilan et enfin certains y sont obligés et je les accompagnent tout particulièrement dans la mesure du possible.
      Faire du lien, semer du plaisir entre un apprentissage qui leur semble étranger et eux.

      « D’autre part, d’un côté pratico-pratique, que fais tu des élèves lors de la phase de rangement. Je suppose qu’ils sont petit à petit « chassés » des ateliers et des coins jeux. »

      Oui, ils se rassemblent au coin regroupement.

      Bonne aventure
      @micalement

  5. ton organisation fait envie ! 😉
    je suis suppléante depuis 2 ans dans la même classe triple niveau (Ps,Ms,Gs)
    j’avais essayé en fin d’année l’organisation avec l’inscription aux ateliers mais j’ai eu bcp de mal…
    l’école où je travaille à 0 budget donc question photocopies et matériel je ne peux suivre ton modèle qui par ailleurs me plait bcp…
    peut être un jour …
    merci en tout cas pour tous tes partages!

  6. Bonjour, Christine,
    C’est maintenant la troisième année que j’enseigne en PS/MS et que j’adhère complètement à ton fonctionnement. J’ai cependant une petite question à te poser : j’ai cette année quelques enfants « boulimiques » d’ateliers boîtes et je me retrouve à leur demander d’attendre patiemment le deuxième tour en jouant, voire à leur demander de remettre leur étiquettes dans la boîte dans laquelle ils ont été la chercher discrètement… C’est la première année que ça arrive, je me demande si c’est dû au petit effectif (21) ou à une mauvaise gestion de ma part (les ateliers que je dirige sont la plupart du temps beaucoup plus longs que les autres…). Bref, ils veulent « travailler » encore et tout de suite et j’ai l’impression de casser leur élan.
    Voilà, merci pour TOUT : idées, conseils, livres/fichiers…MERCI.

    1. Bonjour,

      j’ai cette année quelques enfants « boulimiques » d’ateliers boîtes et je me retrouve à leur demander d’attendre patiemment le deuxième tour en jouant, voire à leur demander de remettre leur étiquettes dans la boîte dans laquelle ils ont été la chercher discrètement… C’est la première année que ça arrive, je me demande si c’est dû au petit effectif (21) ou à une mauvaise gestion de ma part (les ateliers que je dirige sont la plupart du temps beaucoup plus longs que les autres…).

      J’en ai aussi tous les ans.
      Quand la classe commence à tourner j’insere des coins jeux plus scolaire pour ces enfants. Vois ici http://maternailes.net/pratiques/coinsjeux/coinsjeux.html#chap4

      @+

  7. Bonjour Christine..

    encore une tite question….ESt-ce que tu fais un Quoi de neuf en classe ? (ce que les enfants ont envie de raconter de la maison ..)

    Je ne sais pas trop comment gérer ça …je trouve ça fastidieux ..les enfants ont très envie de parler mais pas forcément d’écouter … J’essaie de faire ça le lundi principalement ..et je ne passe que quelques enfants …Un peu plus tard dans l’année , je mets des petites cartes pour s’inscrire à « je veux parler » ..ça module un peu …;

    Je ne vois pas forcément ce temps dans ton emploi du temps …Qu’est-ce que tu en penses ?

    Autres questions :
    -Est-ce que parfois les ateliers individuels et les ateliers en brevet ne sont pas les mêmes ?
    – Comment gères-tu tout ce qui est « suivis » (par ex des jeux avec des modèles , prélecture de chez Nathan , des fiches d’entraînement graphiques …) parce que entre les plans de travail , les brevets , les fiches d’inscriptions …pff !!!

    voili , voilou A++ et Cordi@lement ..

    1. Bonjour Chantal,

      Désolée pour ce délai de réponse. Tu connais la course de septembre !

      « ESt-ce que tu fais un Quoi de neuf en classe ? (ce que les enfants ont envie de raconter de la maison ..)

      Je ne sais pas trop comment gérer ça …je trouve ça fastidieux . »

      Je ne le fais pas : trop fastidieux comme tu le dis, et certains parlent encore très mal. Comment leur refuser de participer ? Comment obliger les autres à les écouter ?

      -Est-ce que parfois les ateliers individuels et les ateliers en brevet ne sont pas les mêmes ?

      Oui

      Comment gères-tu tout ce qui est « suivis » (par ex des jeux avec des modèles , prélecture de chez Nathan , des fiches d’entraînement graphiques …) parce que entre les plans de travail , les brevets , les fiches d’inscriptions …pff !!!

      Oui, comme tu dis. Et plus les effectifs augmentent plus ça devient ingérable.
      Il y a des brevets que je valide seule : nous les commentons au vidéo projecteur ensemble.
      Pour les jeux à validations, style pré-lecture, je les confie souvent à l’Atsem.
      Pour les logico par exemple, je demande aux élèves de me faire la preuve du niveau atteint surant l’accueil de l’A-M.

      Et meme si j’ai parfois des brevets pour une activité, je ne les utilise pas forcément s’il y en a déjà en cours.

      Voili voilou 😉

  8. Bonjour Christine,
    Merci mille fois pour ton fabuleux site qui fait rêver : j’aimerai réussir à avoir une classe aussi organisée !
    Je démarre cette année en maternelle (j’ai eu longtemps du cycle 3 avant) et je me nourris de ton site pour organiser ma classe. Seulement voilà je vais avoir 32 PS et j’ai lu dans un autre commentaire qu’à ce nombre, cette organisation te paraissait difficilement gérable. Penses-tu qu’il faille une organisation plus classique ?
    Sinon, j’avais quelques questions :
    – est-ce que tu cibles un domaine particulier pour chaque atelier (un langage, un découverte du monde, un PISC) ou ne proposes-tu que des ateliers sur un domaine en changeant de domaine à chaque nouveau plan de travail ?
    Est-il pertinent de proposer des ateliers autonomes aux PS après la sieste ? (je termine à 15h45, je n’aurai que 45 min après la sieste et comme je vais être obligée d’en réveiller certains à 15h, je me dis qu’ils n’auront pas envie de travailler ! Mais dans ce cas, ça veut dire que je n’ai pas le temps de proposer un autre roulement d’atelier… et j’ai un peu peur d’avoir trop peu de moment d’apprentissage. A 32, il faut qu’ils puissent tous passer à tous les ateliers !! J’avoue que j’appréhende beaucoup cette rentrée !
    Merci en tout cas pour tes lectures passionnantes : même si je n’y arrive pas à cause du nombre, j’ai l’impression d’avoir rencontrée une vraie maitresse de maternelle, ça fait du bien !
    bien à toi,
    Claire.

  9. « Stocker les réalisations :
    Les enfants déposent leur travail sur « le bureau ». Je leur précise que je le regarderai après, qu’il ne faut pas me déranger… Mais c’est difficile pour les petits de se priver du regard de l’adulte. Ils y parviennent en cours d’année.
    Bien sur, il y a des constructions qu’on ne peut déplacer, j’essaie alors de jeter un rapide coup d’oeil, mais ce n’est pas l’idéal. » une partie de mes sueurs froides journalières lol..

    1. bonjour
      bon je crois avoir à peu près tout compris, j’ai construit un emploi du temps un peu similaire à partir du tien et en ajoutant mes contraintes ( ateliers math et langage en décloisonné avec le rased et les autres classes) je pense que ça peut rouler. Juste une précision, les GS ont leur plan de travail autonome pour la première partie de la matinée, il ne sert que le matin, ensuite il y a le plan de travail de la classe auquel ils peuvent participer et l’après-midi c’est bien un 3ème plan de travail ? et du coup si des PS ne reviennent pas l’après-midi, ils ne peuvent jamais participer à ce plan là ?
      et enfin tu parles de 3 ateliers le matin mais cela suffit-il quand les grands « attaquent » ce plan de travail ou ouvres-tu des ateliers autonomes supplémentaires quand ils vous rejoignent ?
      question subsidiaire….as-tu des progression par section ou est-ce incompatible avec le principe des ateliers échelonnés ?
      merci encore
      Claire

      1. Bonjour Claire,

        les GS ont leur plan de travail autonome pour la première partie de la matinée, il ne sert que le matin, ensuite il y a le plan de travail de la classe auquel ils peuvent participer

        C’est ça, oui. Un article sur l’entrée dans l’activité doit sortir bientôt.

        et l’après-midi c’est bien un 3ème plan de travail ? et du coup si des PS ne reviennent pas l’après-midi, ils ne peuvent jamais participer à ce plan là ?
        Oui, il s’agit d’ateliers très ciblés, faciles à comprendre comme les jeux de construction.
        Les petits se contentent généralement d’y jouer et lorsqu’ils arrivent en MS, ils réalisent des fiches de fabrications plus ou moins difficiles. Qu’ils aient été présents ou pas.

        « enfin tu parles de 3 ateliers le matin mais cela suffit-il quand les grands « attaquent » ce plan de travail ou ouvres-tu des ateliers autonomes supplémentaires quand ils vous rejoignent ? »
        Pas eu de pb de places jusqu’à présent.
        Il m’arrive d’ouvrir un atelier autonome supplémentaire : l’atelier d’écoute pour 3 élèves maximum.

        .as-tu des progression par section ou est-ce incompatible avec le principe des ateliers échelonnés ?
        Je ne construis pas de progression à l’avance, je vise les compétences de fin de cycle. Nous cheminons tous ensemble. les GS ont en plus un parcours spécifique notamment en phonologie et lecture.
        Pour te donner une idée, cette page présente une progression de cycle.

        Mais il faut faire comme on le sent 😉
        @micalement

    2. Tu écris :
      Mais c’est difficile pour les petits de se priver du regard de l’adulte
      il y a des constructions qu’on ne peut déplacer, j’essaie alors de jeter un rapide coup d’oeil, mais ce n’est pas l’idéal.

      J’essaie, mais je reconnais que ce n’est pas facile, d’intervenir le moins possible sur leur productions lorsqu’ils travaillent en autonomie. Leurs erreurs nous interessent. Elles nourrissent le bilan, leur font prendre conscience parfois des concepts implicites. (Cf « Le bilan« )

      Et comme ils peuvent s’inscrire plusieurs fois à un atelier, cela leur donne l’occasion de progresser par eux-même.

      @+

  10. Merci Christine pour ton fabuleux travail qui m’a beaucoup apporté en ps/ms depuis des années (même si je simplifie beaucoup!!). Cela n’a pas toujours été facile de convaincre collègues et inspecteurs..
    Cette année nouvelle école, nouvelle classe : MS/GS, j’avoue avoir un peu le trac! Je compte pourtant me lancer dès la rentrée dans cette pédagogie et je te remercie donc encore une fois ainsi que toutes les personnes qui suivent ton chemin, de nous donner envie d’enseigner encore au bout de 21 ans de métier!
    Je n’ai pas encore tout compris de ton organisation..accueil : les GS sont ils libres de jouer ou leur donnes tu direct leur plan de travail? Les MS ont ils eux aussi un plan de travail en autonomie simultanément ou lances tu les ateliers échelonnés pendant le plan en auto des GS comme j’ai cru comprendre?
    Comment fais tu pour gérer ton atelier dirigé tout en jetant un œil sur ta ruche (vérifier que les pn sont dans la boite et pointés sur la fiche, vérifier que d’autres enfants ont pris place si places libres et redonner la consigne..je ne comprends pas trop comment gérer tout ça! Car une fois que chaque enfant a une tache, le problème c’est la « rotation » 20/30 min plus tard (sans compter que tes deux ateliers à consigne et autonome vont se terminer avant ton atelier dirigé, vu que tu te seras levée 5 fois pour gérer des choses oubliées, des règles à rappeler etc! Bon j ‘ai vécu ça et c’était très compliqué! De même que pointer sur les fiches les enfants passés. En gros 1 enfant fait combien d’ateliers dans la matinée? Oups je suis désolée mais tout ça est si complexe!! Bon je continue de tout lire ton organisation (ça fait 2 semaines que je planche dessus !)
    Merci encore, Anngil en gironde.

    1. Bonjour,

      Merci pour ce très joli message 😉
      Je suis enchantée deDonner envie d’enseigner!

      les GS sont ils libres de jouer ou leur donnes tu direct leur plan de travail?
      Je leur donne leur plan de travail dès l’accueil. Ils savent se mobiliser sur commande, comprennent les attentes de l’école. Ils sont un peu élève. (cf La passation de consignes)

      Les MS ont ils eux aussi un plan de travail en autonomie simultanément ou lances tu les ateliers échelonnés pendant le plan en auto des GS comme j’ai cru comprendre?
      C’est ça.

      Comment fais tu pour gérer ton atelier dirigé tout en jetant un œil sur ta ruche (vérifier que les etiquettes sont dans la boite et pointés sur la fiche, vérifier que d’autres enfants ont pris place si places libres et redonner la consigne..je ne comprends pas trop comment gérer tout ça!

      Un article sur l’entrée dans l’activité va bientôt sortir.
      J’en reprends ici quelques lignes.

      De nouvelles inscriptions ont lieu en cours d’ateliers.

      1) Les inscriptions volontaires

      Certains viennent s’inscrire après l’ouverture des ateliers.
      Cela ne crée pas trop de problème puisque le plan de travail propose :
      – un atelier autonome bien connu des enfants,
      – un atelier géré par l’ATSEM,
      – un atelier géré par l’enseignant.
      Bien sûr, ils ne bénéficieront pas du travail effectué en langage, mais l’accès aux ateliers et à la consigne ne pose pas de problèmes majeurs. De plus, dans notre classe de cycle, les élèves ont l’habitude de s’entraider.

      Car une fois que chaque enfant a une tache, le problème c’est la « rotation » 20/30 min plus tard (sans compter que tes deux ateliers à consigne et autonome vont se terminer avant ton atelier dirigé, vu que tu te seras levée 5 fois pour gérer des choses oubliées, des règles à rappeler etc!

      Si tu dois te relever, c’est qu’ils ne sont pas encore autonomes tant du point de vue du comportement que de la gestion du matériel. C’est peut-être un signe qu’il faut arrêter l’atelier dirigé pour te concentrer sur l’enseignement de cette autonomie.
      Et il faut recommencer dans une moindre mesure après chaque vacances !

      De même que pointer sur les fiches les enfants passés.
      Les MS/GS arrivent à le faire. Pour vérifier, je sors les etiquettes de la boite et zou.

      En gros 1 enfant fait combien d’ateliers dans la matinée?
      Les GS au moins 2.
      Les PS/MS au moins 1
      Tous peuvent parfois en faire un de plus lors d’une seconde rotation, ça dépend des ateliers, du temps qu’ils prennent.

      @micalement

      1. Merci Christine! Chaud ! Chaud ! J’ai (enfin) fini mon emploi du temps en m’inspirant largement du tien! Je te tiens au courant de mon cheminement (pour pas dire chemin de croix , croisade soyons fous lol!)
        Tes petits livres sont sensass!Tu colles les doubles feuilles entre elles ou ça reste comme ça, juste plié?
        Les ateliers individuels autonomes : ça c’est pas du gâteau! Trouver le bon support intéressant, solide etc..pffff…
        J’ai commandé trois de tes fichiers, il me tarde d’essayer! A bientôt!

  11. Bonjour Christine,
    Je ne sais pas si c’est le bon endroit pour poser ma question, mais je ne savais pas où le faire.

    Comment travailles-tu le découpage? Seulement par le fichier « gommettes et découpage »? Ou bien proposes-tu un autre travail en parallele? Si c’est le cas, comment gères-tu les énormes différences entre les élèves (entre ceux qui n’ont quasiment jamais utilisé de ciseaux et ceux qui découpent parfaitement bien, et tous les autres…)

    Autre chose, j’avais lu, il me semble (mais j’ai peut-être rêvé car je ne retrouve plus où) qu’un deuxième fichier « gommettes et découpage » allait sortir. J’ai rêvé ou pas? si j’ai pas rêvé, il sort quand? Car je suis vraiment adepte du premier.

    Merci d’avance pour tes réponses.

    Mélanie

    1. Bonjour Mélanie,

      Comment travailles-tu le découpage? Seulement par le fichier « gommettes et découpage »? Ou bien proposes-tu un autre travail en parallele?

      Il y a souvent une activité de découpage de pâte à modeler avant les premières fiches de découpage.
      En dehors de cela, nous suivons le fichier, oui.

      Si c’est le cas, comment gères-tu les énormes différences entre les élèves (entre ceux qui n’ont quasiment jamais utilisé de ciseaux et ceux qui découpent parfaitement bien, et tous les autres…)
      Les deux niveaux de découpages, plus ou moins difficiles, avec plus ou moins d’éléments, couvrent assez bien les différences de niveaux de ma classe. Bien sur, au début, certains petits vont beaucoup « hacher » et ne pourront coller sur leur feuille que quelques éléments. Avec fierté, c’est difficile ! Au fil des semaines, ça progresse drôlement.

      Autre chose, j’avais lu, il me semble (mais j’ai peut-être rêvé car je ne retrouve plus où) qu’un deuxième fichier « gommettes et découpage » allait sortir. J’ai rêvé ou pas? si j’ai pas rêvé, il sort quand? Car je suis vraiment adepte du premier.

      Merci, ton enthousiasme me ravit 😉 J’aime bien ce fichier aussi.
      D’ici quelques jours, ça devrait être bon.

      Au plaisir,
      @micalement

  12. Bonjour Christine ,

    une autre question très pratico pratique …

    Comment ranges-tu tes jeux dans la classe ? (un même domaine pour toutes les sections au même endroit ? ou les jeux des PS un peu à part ?

    @ +

    1. Bonjour Chantal,

      C’est plutot rangé par temps clés :
      Dans un placard, les jeux de l’accueil, toutes sections.
      Dans un autre, les ateliers du moment.
      Sur des étagères, les caisses du plan de travail des GS.
      Dans des meubles à roulette que je déplace, les barquettes des AIM.

      Voili voilou.

      1. Bonjour Christine …

        Alors TOUS les jeux ne sont pas à disposition continuelle ?

        et …est-ce que parfois le regroupement plus tard dans la matinée n’est pas gênant quand tu as une information spéciale à donner pour la journée , pour regrouper un groupe d’enfants ? …

        @+

        1. Bonjour Chantal,

          Alors TOUS les jeux ne sont pas à disposition continuelle ?
          Non : les petites sections auraient vite fait de tous mélanger !

          est-ce que parfois le regroupement plus tard dans la matinée n’est pas gênant quand tu as une information spéciale à donner pour la journée , pour regrouper un groupe d’enfants ? …

          Rien n’est figé : si j’ai besoin de réunir la classe ou un groupe d’élèves, je le fais 😉

          @+

  13. Bonjour Christine et bravo pour ce travail titanesque.
    Cette année ma classe de Ms-Gs explose et je passe à 35 élèves (17 grands et 18 moyens). Jusqu’à présent je m’étais tranquillement habituée aux ateliers tournants en couleurs ( 4 jours 4 ateliers) c’était très confortable.
    A vrai dire je cherche un peu d’encouragements pour passer à ton organisation.
    Penses-tu que c’est jouable, voire préférable ? D’autant que par ailleurs, on passe aussi à la semaine de 4,5 jours ?
    De mon côté, je continue à explorer ton site.
    Amicalement

    Sophie

    1. Bonjour Sophie,

      Cette année ma classe de Ms-Gs explose et je passe à 35 élèves (17 grands et 18 moyens). Jusqu’à présent je m’étais tranquillement habituée aux ateliers tournants en couleurs ( 4 jours 4 ateliers) c’était très confortable.
      A vrai dire je cherche un peu d’encouragements pour passer à ton organisation.

      Aïe ! Je vais avoir du mal à t’encourager ;-(
      Arrivée à trente, j’ai trouvé que ça coinçait, que certains jours étaient trop bruyants. J’ai choisi d’utiliser une salle voisine pour les PS. À regrets. Mais j’imagine que ça doit être bruyant quelque soit l’organisation.

      Bref, il me semble qu’il vaut mieux tenter quelque chose de très cadré, qui visse les enfants sur une chaise dans tes conditions « d’enseignement ».
      Désolée.

  14. Hello Christine ,

    Me revoilou…

    Comment comptes-tu t’organiser à la rentrée ? (je suppose que vous faites aussi 4,5 jours ?)
    Nous y sommes depuis un an…

      1. Mais tes a midi ne seront pas plus courts ?…Que vas-tu basculer le mercredi ou ailleurs ?

        Moi , cette année passée , j’ai essayé de faire des ateliers individuels le matin avec aussi un temps d’ateliers plus classiques entrecoupé par un regroupement ….Un peu compliqué…à organiser …J’avais un petit groupe de GS qui était très demandeur , pour eux ça n’a pas posé de problèmes..Les MS c’était un peu mitigé (dépend des enfants ) ..et les pS dur dur ..mais je n’avais peut-être pas assez balisé les temps individuels …

        Le mercredi , je faisais plus de la DDM (sciences) et PSIC…

        @micalement ..et @++

        Lounette

        Je suis toujours preneuse de tes formidables idées !!

        Je ne sais pas me servir de « tweeter »..pourtant j’ai un compte ..quand je vois les extraits à côté…je bave d’envie !!! (dès que j’ai un moment , je réessaie !!)

        A++

        1. Bonjour Chantal,

          Mais tes a midi ne seront pas plus courts ?…Que vas-tu basculer le mercredi ou ailleurs ?

          Non, chez nous, nous commencerons plus tard le matin et travaillerons le samedi. Il était difficile de mettre en place du péri-scolaire alors qu’on peine à assurer la garderie du matin et la cantine dans notre petit village.
          Ça ne changera pas mon organisation : je réduirai simplement le temps des ateliers et du regroupement.

          Réessaie Twitter, c’est vraiment sympa, enrichissant. C’est quoi ton compte ?
          @+

  15. Je prends une GS à mi-temps après quelques années en cycle 3. Je ferai essentiellemnt les méthématiques. J’aurais besoin de pistes pour ems ateliers. Je suis dans une classe où il n’y a pas de matériel (pas de puzzles, des jeux avec beaucoup de pièces manquantes,….)
    Je voudrais en fabriquer, mais je suis un peu perdue après des CM2
    Merci de ton aide
    et bravo pour ton site qui me semble encore un peu compliqué vu mon inexpérience

    1. Bonjour Françoise,
      On a pu échanger par mail, j’ajoute ici quelques liens en ce qui concerne les mathématiques

      – Le répertoire de brevets concernant les math donne pas mal d’idées
      http://maternailes.net/brevet2/category/decouverte-du-monde/

      – Le site Primath
      http://primaths.fr/

      – Des situations, fiches classées
      http://math.maternelle.free.fr/menu.htm

      – Numération de 1 à 3 pour commencer l’année (Maternailes)
      http://maternailes.net/numeration/numeration1.htm

      – Avec des marrons (Maternailes)
      http://maternailes.net/marrons/fruitsdautomnes.html

      – Transvasement et mesure (Maternailes)
      http://maternailes.net/leblog2/tout-en-image-transvasement-et-quantite/

      Bonne aventure
      @micalement

  16. Bonjour,
    Après 6 ans en segpa, je suis enfin affectée à un poste en maternelle pour la rentrée. Le top!! C’est un niveau que j’ai adoré lorsque je m’y suis retrouvée après un congé de maternité. Pour 6 mois certe et sur 3 classes mais j’ai adoré et j’ai toujours voulu y retourner…
    A l’époque, j’étais déjà restée scotchée à la lecture de ton organisation. Cela rejoint parfaitement la vision de l’enfant et de l’apprentissage que j’ai: respect de l’enfant, de son développement, différentiation (chère à l’enseignement spécialisé d’où je viens)….
    Alors ma question est la suivante: est-ce que je peux m’y lancer dès cette année (classe ps/ms) en me disant qu’autant le faire dès le départ avant d’être formatée par les groupes de couleurs ou pire des animaux que l’on fait traditionnellement? Est-il préférable que je sois moins ambitieuse pour cette première année (après tout c’est le grand écart avec mes ados de segpa)…
    Je n’ai pas trouvé, mais je n’ai peut-être pas cherché au bon endroit, un post sur l’organisation spatiale de ta classe…
    Merci encore pour l’énergie que tu insuffles dans nos têtes et nos corps… À la lecture de ton blog on a envie de déplacer des montagnes pour faire le plus beau métier du monde en respectant notre philosophie de vie….

    1. Bonjour Muriel

      Ravie qu’une mordue comme toi de la mater trouve enfin un poste !

      « est-ce que je peux m’y lancer dès cette année (classe ps/ms) en me disant qu’autant le faire dès le départ avant d’être formatée par les groupes de couleurs ou pire des animaux que l’on fait traditionnellement? »

      J’aurais tendance à te dire de commencer dès la rentrée. Dans tous les cas tu vas manquer de repère 😉
      J’ai mis en ligne le cahier journal de la première période avec des PS/MS.
      http://maternailes.net/journal/index.htm
      C’est très perfectible 😉 mais ça peut t’aider à prendre tes marques, à choisir vers quel mode d’organisation tu veux t’engager.
      D’autres articles à venir.
      Tu peux aussi faire un tour sur notre twitclasse https://twitter.com/Maikress

      « Merci encore pour l’énergie que tu insuffles dans nos têtes et nos corps… À la lecture de ton blog on a envie de déplacer des montagnes pour faire le plus beau métier du monde en respectant notre philosophie de vie…. »

      Oh, je suis très touchée, vraiment 😉
      Au plaisir

      Christine

  17. Bonjour Christine, je suis une fidèle de ton site. Je l’indique comme ressource aux étudiants P.E. que je reçois. Je me suis enfin lancée et après avoir pas mal « ramé », je viens de mettre mon site en ligne pour partager des dispositifs pédagogiques et des pratiques de classe qui respectent cette pédagogie de la maternelle qui tu défends.
    Je cite à 2 ou 3 reprises des séances ou des illustrations qui viennent de toi. J’indique la provenance chaque fois, faut-il mettre un lien vers Matern’ailes ? (je ne suis pas encore très au fait des coutumes dans ce domaine). Voici l’adresse,
    http://cledelamaternelle.free.fr/
    N’hésite pas à m’indiquer les « bonnes pratiques » qui respectent les auteurs du net, et encore bravo pour ce travail de partage et d’échange qui nous enrichit tou(te)s.
    @micalement
    Isabelle

    1. Bonjour Isabelle,

      En voilà une bonne adresse !

      « Je cite à 2 ou 3 reprises des séances ou des illustrations qui viennent de toi. J’indique la provenance chaque fois, faut-il mettre un lien vers Matern’ailes ? (je ne suis pas encore très au fait des coutumes dans ce domaine) »

      Citer la source, c’est suffisant il me semble (et ça me va tout à fait, tout le monde n’a pas cette vigilance !)
      Faire un lien quand on peut, c’est le top 😉

      Bonne continuation
      (Je vais retourner faire un tour sur ton site dès que j’aurai plus de temps, certains sujets m’ont bien accrochées. Merci)
      Christine

  18. Bonsoir Christine,

    Quelques questions concernant l’atelier de l’Atsem et le tien ? Si j’ai bien compris, l’inscription à ceux-ci est laissée au libre choix de l’enfant. Dans ce cas, si par exemple l’un des deux concerne un projet précis comme fabriquer une carte de voeux, comment fais-tu pour que le projet soit bouclé à une date précise ?

    Bon week end,
    Pascale.

  19. Bonjour,
    Ça y est je me lance enfin dans l’aventure brevets, inscriptions aux ateliers. Finis les 4 groupes, les rotations sur 4 jours!!!
    Je prépare donc la rentrée pour ma classe de ps/ms et il y a quelque chose que j’ai du mal à visualiser…
    Il s’agit du graphisme, je ne vois pas comment faire faire du graphisme à des élèves de ps et des élèves de ms, tant il y a d’écart entre ces deux sections.
    Pourrais tu me dire rapidement comment tu procèdes pour faire du graphisme dans ta classe?
    Merci d’avance!
    Et surtout, je te souhaite une merveilleuse année 2014!!!
    Mélanie

    1. Bonjour Mélanie,

      Je travaille le même graphisme (rond, trait, créneau….) avec toutes les sections. A chaque période, j’essaie d’aborder un ou deux graphisme. Une illustration ici
      http://maternailes.net/leblog/index.php?post/2012/Atelier-echelonne-graphisme-le-trait

      Les enfants en fonction de leur compétence font varier différents paramètres du graphisme :
      – l’espace de travail (un petit bout du tableau/tout le tableau)
      – précision du trait ( tracé régulier, sûr comme une spirale régulière /tracé approximatif comme une spirale qui se croise)
      – régularité des graphismes dans l’espace de travail ( petits traits paralléles de même taille disposés sur tout le tableau pour dessiner la pluie / petits traits en vrac les uns sur les autres)
      – combinaison de graphisme, d’outils, de couleurs, d’inventivité quand l’activité s’y prête.

      En fonction de ce qu’ils produisent, l’ATSEM (c’est généralement elle qui encadre cet atelier) les invite à améliorer leur production dans la phase de « découverte » (qui est plutôt une phase de rappel pour les MS/GS). C’est tout simple, mais la plupart des élèves se défient eux-même et tentent des merveilles sans que la consigne ait été super contraignante. Bon, il y a toujours quelques réfractaires au graphisme où à l’effort. L’adulte est là pour eux.

      Dans le même esprit : le petit livre de graphisme ou l’on part des dessins de chacun.
      http://maternailes.net/leblog2/repertoire-de-graphisme-a-construire-par-christine/

      Si j’ai le temps, je cherche des photos et j’en fais un article.
      Tous mes vœux pour 2014 et ton aventure pédagogique 😉
      N’hésite pas à repasser dans le coin.

      Christine

      1. Merci beaucoup pour ta réponse rapide!
        La, j’ai prévu les lignes brisées. J’avoue que je trouve ça difficile pour les ps (mais pas pour tous c’est vrai…), je sais pas encore comment je vais faire. Je ferai peut être ça pendant la sieste des petits qu’avec les moyens.

      2. Bonjour Christine,
        Depuis de nombreuses années je te suis et j utilise régulièrement tes idees innovantes plur mds 31 gs. Je fonctionne le matin avec des brevetset des feuilles de route créés pour les jeux de Nathan ou Montessori. Les inscriptions sont libres et l installation en autonomie.
        Par contre je suis obligée de rester présente pour valider les défis réalisés.
        Comment t organises tu pour la validation? Est ce q les enfts laissent le travail sur la table par exemple 3 fiches pour les jeux de mots, 4 constructions de kapla,…
        Mon atsem est seulement présente l après-midi.
        J ai besoin d informations car j aimerai abandonner en partie les ateliers traditionnels pour concentrer ma pratique sur les ateliers échelonnés et les plans de travail.

        Je te remercie par avance,
        Une fidèle internaute

        1. Bonjour Karine,

          Je fonctionne le matin avec des brevetset des feuilles de route créés pour les jeux de Nathan ou Montessori. Les inscriptions sont libres et l installation en autonomie.

          Avec tes 31 grandes sections je te tire mon chapeau !

          Par contre je suis obligée de rester présente pour valider les défis réalisés.
          Comment t organises tu pour la validation? Est ce q les enfts laissent le travail sur la table par exemple 3 fiches pour les jeux de mots, 4 constructions de kapla,…

          Plusieurs possibilités pour la validation des brevets :

          – Je valide avec les enfants chacunes de leurs réussites sur un brevet qui encadre mon atelier. (Facile !)

          – Ils placent leur travail sur le bureau et je note leur niveau de compétence après.
          Je le note sur un brevet ou simplement sur la liste d’inscription si je n’ai pas le temps.

          Je ne fais pas systématiquement de brevets, même si l’activité s’y prête. Quand il y en a déjà beaucoup dans la semaine ou beaucoup déjà publiés sur un domaine, j’y renonce. Il s’agit d’illustrer les parcours sans se perdre dans une gestion folle.

          – je prends 5 minutes en fin d’atelier pour demande aux enfants de me prouver qu’ils ont bien atteint le niveau qu’ils m’annoncent ( au logico par exemple).

          – Les enfants valident par eux-même (au tangram par exemple) mais en gardant un œil quand même.

          – Je note les niveaux de compétences sur les listes de passages ou le plan de travail et à la fin du parcours, je reporte tout sur un brevet illustré avec des photos ou images qui leur parlent (graphisme ou écriture des GS par exemple)

          – Pour les ateliers de manipulation individuels, type Montessori, je ne propose un brevet qu’en fin de période en fonction des avancées.

          Ça peut sembler compliqué, mais quand tu « feuillètes » des brevets, tu vois facilement, il me semble, à quel moment ils peuvent être validés et par qui (PE ATSEM enfant)

          La validation doit rester légère (pour nous permettre de faire autre chose) mais, malheureusement, à 31, la légèreté se fait souvent écrabouiller ;-(

          Bonne aventure pédagogique
          @micalement
          Christine

  20. Bonjour Chantal
    je t’ai reconnu 😉 je vois qu’on chemine toujours dans les mêmes directions, depuis plus de dix ans je crois 😉

    Ce qui m’intéresse dans ces ateliers c’est d’offrir aux enfants un temps individuel d’activité avec parfois du matériel que je n’ai qu’en un seul exemplaire.

    C’est souvent des activités inédites pour les enfants qui demandent une grande concentration.
    http://maternailes.net/recherche/recherche.html#chap4
    Donc plutôt du matériel dédié, pour répondre à ta question. Pas forcément de brevets, c’est au feeling. J’observe les évolutions des uns et des autres, je les note sur certaines activités.

    Au plaisir
    @micalement

    1. merci , je n’avais pas vu que tu avais répondu ..Il n’y a pas d’avertissement sur la boîte mail …

      et oui…le temps passe et les questions restent..mais la fidélité et l’admiration aussi !!!.. ptête qu’un jour on se verra !!

      @micalement !!

      1. Bonjour Chantal,

        Merci pour ton message.
        Grâce à toi j’ai ajouté une fonctionnalité qui manquait vraiment : on peut maintenant être informé par mail de nouveaux commentaires.

        @+
        Christine

        1. coucou Christine…

          je n’ai pas eu de notifications par mail …Il faut s’incrire ?

          Chantal

          pff : je suis bête , je viens de le voir en dessous !!
          ben tiens , sûr que je m’inscris . je trouve trop bien TOUT ce que tu fais !!

  21. Bonjour Christine…

    Je m’intéresse depuis plusieurs mois aux ateliers individuels..et oh je vois que tu en fais toi aussi..Alors question : Mets-tu tous les jeux de la classe dans ces ateliers ? (même ceux qui ont été exploités dasn les autres ateliers ) ou est-ce des jeux et des activités bien spécifiques ?

    Comment contrôles-tu ? (si tu contrôles…) Est-ce que à ce moment là tu utilises des brevets ? (mais ça fait beaucoup il me semble ..) des fiches de suivis ? Est-ce qu’ils peuvent dessiner..?

    voilà les dernières questions d’une » fan » de longue date……..;

      1. Oui avec plaisir!
        Pour une fois que je donne au lieu de prendre…
        Ça vaut ce que ça vaut, mais ça peut toujours servir.
        Comment je l’envoie? En pdf ou fichier word?

  22. Qu’utilises-tu comme logiciel pour écrire les jours de la semaine en blanc sur fond gris avec un TRAIT BLANC entre chaque lettre.
    Car j’arrive avec word à mettre le mot en blanc sur fond gris mais je n’arrive pas à mettre le trait blanc.
    Mélanie

  23. Bonsoir
    Je me souviens d’une comptine au sujet d’une sorcière mais je ne la trouve pas sur le site.
    À-t-elle été enlevée du site?
    Merci d’avance
    Mélanie

  24. Bonjour Mélanie,

    « Voici 4 ans que j’enseigne en maternelle, et 4 ans que je rêve d’une organisation comme la votre… Mais je ne le fais pas car je pense que ça nécessite de l’espace. Ce que je n’ai pas… 24 élèves (28 les trois précédentes années) dans une classe de 38m carrés. Des coins jeux minuscules, un coin regroupement minuscules, 4 tables minuscules. »

    Mais on ne t’a pas sélectionné des enfants minuscules ;-(
    C’est juste impensable que la question de l’espace de (sur)vie ne soit jamais abordée à l’école, qu’aucune norme ne protège nos enfants dans les classes, tant du point de vue du m² que du nombre d’élèves par adulte. Ces normes existent en d’autres lieux : crèche, centre de loisir… Mais l’état ne s’en fixe aucune. Même constat avec la médecine du travail qu’il impose au secteur privé et que je n’ai jamais vu en 20 ans d’exercice.
    Grrrr

    Ma classe fait 70 m². L’espace me semble indispensable pour que les déplacements, jeux se passent bien.

    « Mais j’essaie cependant de m’eloigner du classique 4 groupes fixes avec ateliers présentés collectivement. »

    je suis admirative. Dans ces conditions, cela ne va pas être facile de faire autre chose qu’un vissage de chaise façon école primaire…

    « J’aurais quelques questions dont vos réponses m’aideraient certainement dans ma pratique.
    – Le moment bilan? Se fait il en grand groupe, présentez vous des productions de tous les ateliers ( par exemple, s’il y a un atelier abaque ou jeux de construction ou encore maxicoloredo, présentez vous des réalisations?) »

    Oui, pendant le temps de boisson, je sélectionne ce qui nous servira au bilan. parfois j’utilise des photos numériques que j’ai prises durant les ateliers. La page de l’emploi du temps a été mise à jour, elle t’en dira plus
    http://maternailes.net/pratiques/emploidutemps/emploidutemps.html

    « – Les jeux individuels? Comme cache cache safari, rush jour ou encore castle logix : en avez vous plusieurs dans votre classe ou un seul? Dans ce cas, comment se passe cet atelier? Car il m’est difficile de proposer des jeux ou un seul enfant est amené à manipuler. »

    Ils jouent par deux, chacun leur tour. Il y a des tables de deux dans ma classe et parfois ils se mettent à côté des copains sur un bout de table.

    Pour le cahier de littérature, on fait une fiche quand un livre s’y prête, quand il complète le corpus. mais ça peut être plus ritualisé aussi j’imagine.

    Tiens nous au courant.
    @micalement
    Christine

    1. Whaouuuu ! 70 m2, ca fait rêver… 2fois ma classe!!! J’imagine déjà ce que je pourrai y faire…
      Encore quelques années et j’aurai assez d’ancienneté (j’espère) pour pouvoir changer d’école plus facilement, et me retrouver dans une classe plus grande.

      En tout cas, merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre.

      J’ai encore quelques question dont je n’ai pas trouvé les réponses malgré ma grande exploration de vos site et blog.

      Vous dites que les enfants ne sont pas obligés de venir tout de suite aux ateliers et peuvent finir de jouer. Mais comment font-ils ensuite s’ils se mettent à un atelier dont vous avez déjà donné la consigne?

      Arrive-t-il que des élèves aient fini leur atelier avant que vous ayez fini de donner les consignes de chaque atelier. Dans ce cas que font-ils? (Et c’est là je pense que ma classe de 38m2 est trop petite pour pouvoir proposer des coins de travail plus autonome.)

      Concernant la rotation des ateliers, j’ai lu que vous distribuez les cartes progressivement et non pas à tous les élèves en même temps. Mais que font les autres s’ils ont fini leur 1er atelier?
      Redonnez-vous la consigne de chaque atelier pendant cette rotation.

      Ma dernière question concerne les ateliers autonomes. Supposons qu’un enfant fait le niveau 1 ou 2 pendant l’atelier et qu’il souhaite faire le niveau suivant (par exemple au jeu maxicoloredo). Vient-il vous montrer le niveau qu’il a atteint avant de faire le suivant ? ou fait-il de lui même le niveau qu’il veut et alors vous considérez que les niveaux précédents sont atteints le même jour ?

      Je suis désolée pour toutes mes questions mais c’est un sujet qui m’intéresse vraiment et je suis sûre que je peux faire quelque chose qui y ressemble même dans une classe de 38m2…

      Bonne soirée

      Mélanie

  25. Bonsoir Christine,
    Cela fait plusieurs année que je navigue sur votre site.
    J’ai une classe de 28 PS dont une enfant handicapée. J’aimerais beaucoup pratiquer les ateliers échelonnés… Mon souci : j’enchaîne directement sur la motricité après le temps d’accueil donc je ne vois pas comment lancer les activités. Et avec 28 petits, est-ce possible ?
    Merci de votre réponse.

  26. Bonsoir,

    Je tenais tout d’abord à vous féliciter car le site internet donne envie d’innover. Je souhaiterais mettre en place le système mais j’ai du mal à voir l’organisation précise. J’ai 12 GS et 13 MS.
    Donc si je comprends bien les élèves de GS quand ils arrivent à 8H50 doivent directement aller s’inscrire sur le plan de travail et commencer ainsi de suite l’activité??? ou doit on laisser tous les enfants de la classe arriver et ensuite on ne regroupe que les GS , puis quand ils sont a leur activité on regroupe les MS pour présenter le plan de travail ? Quand les GS on finit leur plan de travail doivent ils venir de suite à un atelier si il y a de la place ? ou c’est quand ils veulent ? et quand les MS ont finit leur tour vont ils jouer ? Car j’ai peur qu’il y ait beaucoup d’enfants au coin jeu …
    Sinon peut on ne pas faire de plan de travail et ouvrir par exemple 4 ateliers les uns après les autres et ne pas mettre de plan de travail ( je pense peut etre dur à gérer)

    Je souhaiterais également savoir pour les brevets vous les donnez a chaque élève au début de l’atelier et il dit je veux faire ce niveau. Pour les ateliers autonomes vérification systématique ?
    Merci pour les précisions et encore bravo pour le blog 🙂

    1. Bonjour Pauline,

      Désolée de te répondre si tard…

      « doit on laisser tous les enfants de la classe arriver et ensuite on ne regroupe que les GS , puis quand ils sont a leur activité on regroupe les MS pour présenter le plan de travail ? »

      C’est ça, j’ai remis à jour la page de l’emploi du temps, j’espere que cela est plus clair
      http://maternailes.net/pratiques/emploidutemps/emploidutemps.html

      Quand les GS on finit leur plan de travail doivent ils venir de suite à un atelier si il y a de la place ? ou c’est quand ils veulent ?

      Les GS peuvent aller jouer ou s’inscrire à un atelier du plan de travail de la classe.

      « Quand les MS ont finit leur tour vont ils jouer ? Car j’ai peur qu’il y ait beaucoup d’enfants au coin jeu … »

      c’est oui, mais c’est à toi de voir.
      Il y a 16 places aux coins jeux grosso-modo dans ma classe plus les cahiers de dessins qu’ils prennent quand ils veulent : donc pas de pb.
      Mais gros travail sur la gestion du niveau sonore en début d’année et à chaque rentrée.

      Sinon peut on ne pas faire de plan de travail et ouvrir par exemple 4 ateliers les uns après les autres et ne pas mettre de plan de travail ( je pense peut etre dur à gérer)

      Encore une fois, c’est comme tu veux 😉
      Le plan de travail, c’est juste un affichage des ateliers qui nous sert à travailler le langage scolaire et permettent à ceux qui le souhaitent et qui en ont la maturité de pouvoir choisir vraiement entre ces différents ateliers. Vois de ce côté un « plan de travail » tout simple en photo
      http://maternailes.net/pratiques/langagescolaire/langagescolaire.html#chap2

      En fonction de l’atelier, je donne le brevet au début ou après.
      Plus d’infos sur cette page aussi mise à jour
      http://maternailes.net/brevet2/le-brevet/

      Merci pour ton message
      @micalement

  27. Bonjoir Christine,
    Une autre petite question, qui n’a rien a voir avec mes deux questions précédentes. Mais ne sachant pas si je pouvais la poser sur l’ancien blog, je la pose ici. Elle concerne le cahier de littérature. À quelle fréquence est il rempli? Est ce pour des albums étudiés plus profondément ou pour des albums lus en lecture cadeau?
    Merci d’avance.
    Mélanie

  28. Bonsoir Christine
    Voici 4 ans que j’enseigne en maternelle, et 4 ans que je rêve d’une organisation comme la votre… Mais je ne le fais pas car je pense que ça nécessite de l’espace. Ce que je n’ai pas… 24 élèves (28 les trois précédentes années) dans une classe de 38m carrés. Des coins jeux minuscules, un coin regroupement minuscules, 4 tables minuscules.
    Mais j’essaie cependant de m’eloigner du classique 4 groupes fixes avec ateliers présentés collectivement.
    J’aurais quelques questions dont vos réponses m’aideraient certainement dans ma pratique.
    – Le moment bilan? Se fait il en grand groupe, présentez vous des productions de tous les ateliers ( par exemple, s’il y a un atelier abaque ou jeux de construction ou encore maxicoloredo, présentez vous des réalisations?)
    – Les jeux individuels? Comme cache cache safari, rush jour ou encore castle logix : en avez vous plusieurs dans votre classe ou un seul? Dans ce cas, comment se passe cet atelier? Car il m’est difficile de proposer des jeux ou un seul enfant est amené à manipuler.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Mélanie

  29. Bonjour Christine,
    j’enseigne depuis plusieurs années à des MS/GS et petit à petit, je m’éloigne du « fais ceci comme je te montre » pour aller vers « comment allez-vous faire? ». Certainement à force de côtoyer des sites comme le tien et un enseignant de l’école plutôt freinétiste. Bref, il est temps de changer l’organisation de ma classe! (groupes de couleurs définis et définitifs…) Mais j’ai du mal à visualiser l’entrée dans les activités à l’accueil. Dans la classe, les enfants trouvent des jeux (la ferme, la dînette, des légos, des feutres…) lorsqu’ils arrivent. Comment passer de ça aux ateliers? Lorsque j’aurai compris ce basculement, je serai plus à l’aise pour combiner ma nouvelle organisation et les contenus des programmes…
    Peux-tu m’éclairer?

      1. J’avais consulté la page en question, mais ta réponse à Delphine me convient aussi parfaitement !
        Une vidéo de ta pratique serait très éclairante, non? Mais que fait l’équipe de circo???? (ici, les conseillères péda aiment bien présenter de courts films de pratiques en conférence péda !).
        Demain, je peaufine cette entrée en activité…
        Merci beaucoup, et à bientôt certainement, pour d’autres questions et des retours sur cette nouvelle aventure…

  30. Bonjour Christine!

    bravo et merci pour votre superbe site!
    je me penche sérieusement sur l’ouverture progressive des ateliers sans passer par le regroupement de 25 petits moyens (ma classe à la rentrée) pour la passation de consigne.
    Une question néanmoins : terminez-vous l’accueil en frappant dans les mains et en faisant ranger pour pouvoir mettre en place les ateliers ou gardez-vous des tables de libres pour y installer le matériel des ateliers?

    Merci pour votre réponse.
    Bonne rentrée!!!

    Delphine

    1. Bonjour Delphine,

      Une question néanmoins : terminez-vous l’accueil en frappant dans les mains et en faisant ranger pour pouvoir mettre en place les ateliers ou gardez-vous des tables de libres pour y installer le matériel des ateliers?

      Je ne vois pas à quoi cela me servirait de faire ranger tout le monde en même temps.
      Dans ma pratique, j’ai cherché à ne heurter personne, tant au niveau sonore (le « On range… » qui claque) que au niveau des projets enfantins : je laisse les enfants poursuivre leur activité sur les tables durant l’accueil autant que possible. Ils comprennent plus facilement qu’il faut ranger leur dessin lorsqu’il me voit arriver avec le matériel pour l’atelier. Plus facilement que lorsque simplement, la maitresse l’ordonne en frappant dans ses mains. De plus, il arrive fréquemment qu’ils en prennent l’initiative au vu d’un atelier à proximité.

      Donc, je range une table, je m’installe, les enfants s’inscrivent et je passe à la suivante.

      Bonne continuation
      @micalement

  31. Bonjour Christine,
    Tout d’abord BRAVO pour ce fabuleux travail et puis MERCI pour ce partage.
    Je vais commencer mon année de PES dans quelques jours en moyenne section avec un effectif de 31 pitchouns (qui en plus sont pour une bonne moitié de la fin de l’année…).
    Vu l’effectif, comme je ne crois pas du tout à l’efficacité des passations de consignes en regroupement ni à celle du travail en atelier à 8 élèves…
    J’ai donc décidé lorsque j’ai découvert votre organisation de classe de m’y engager.
    Une question me taraude: comment et quand expliquez-vous les règles d’inscription aux divers ateliers (en début d’année)? Ou tout simplement, les expliquez vous vraiment ou cela vient-il naturellement au fur et à mesure que les élèves s’intéressent à un atelier?
    Ah oui, complètement autre chose, je travaille sur Mac et je ne peux pas lire le format publisher. Avez vous un autre format disponible pour les différentes outils (affichages, étiquettes…) que vous mettez à disposition?
    Merci beaucoup et bons derniers jours de vacances et bonne rentrée!

    1. Bonjour Carole,

      Je vais commencer mon année de PES dans quelques jours en moyenne section avec un effectif de 31 pitchouns (qui en plus sont pour une bonne moitié de la fin de l’année…).

      Arf…..

      Une question me taraude: comment et quand expliquez-vous les règles d’inscription aux divers ateliers (en début d’année)? Ou tout simplement, les expliquez vous vraiment ou cela vient-il naturellement au fur et à mesure que les élèves s’intéressent à un atelier?

      J’explique en situation. Je m’installe à un atelier avec le matériel.
      « Tu veux venir ? Va chercher ton étiquette et met là sur la boite. » Je coche les présents sur ma liste.
      Je ne le demande pas aux PS en début d’année. Je vais chercher leur étiquette quand l’atelier a démarré. C’est déjà pas mal qu’ils s’assoient à un atelier et s’engagent. Petit à petit ils le font par imitation.

      Merci pour ton message (entre collègue, le tutoiement m’est plus familier ;-))
      @+

      1. Je TE remercie alors Christine! Je me lance tout doucement car comme je te l’ai dit, ils sont vraiment « bébé »!!!! Donc pas mal d’entre eux se sentent bien dans les coins jeux, certains ne se rendent même pas compte qu’il se passe quelque chose à côté et sont trèèèèès bruyants! Comme on dit, en maternelle il faut accepter de perdre du temps pour en gagner plus tard, eh bein, là vraiment, on dirait qu’ils n’ont jamais fait de petite section!!!!! A leur décharge, leur année de PS a, à priori été très perturbée (multiples remplaçants..), on va voir!!! En tous cas, merci encore!
        Certainement à bientôt!

  32. Bonjour Christine,
    Deuxième rentrée en maternelle (MS/GS) pour moi et depuis quelques jours je lis et relis ce blog et que je me dis que cette organisation me plait beaucoup, surtout pour le principe de ne plus faire la passation de consignes en collectif. J’ai bien compris le principe d’inscription aux ateliers, j’ai également noté la partie « plan de travail » pour les Gs (que je ne pense pas mettre en place tout de suite, chaque chose en sont temps!)

    Mais en reparcourant les articles, j’ai pu noter qu’il y avait également le plan de travail pour les ateliers à inscription affiché au tableau. Est-il présenté aux enfants? Si oui, quand? (en collectif?Si oui, je suis alors perdue car le principe d’ouvrir les ateliers un par un permet de justement ne pas avoir à présenter tous les ateliers d’u coup) A quoi sert-il exactement?

    Je pense donc me lancer dans l’aventure en septembre, d’abord uniquement le matin avant la récréation (je verrais bien si je fais un ou deux tours) puisque l’organisation de l’après-midi ne s’y prêtera pas (je laisse ma classe entière deux journées sur deux pour prendre les CM1 en géométrie/mesure, et les deux autres jours, je n’aurai que les GS en début d’après-midi avant la récré)
    D’ailleurs si des personnes souhaitent échanger ou mutualiser leurs idées et leur travail, je suis partante!
    Merci encore pour ce blog si riche en informations et documents!
    Isabelle (MS/GS)

    1. Une dernière question: Concernant les domaines, sont-ils mélangés dans les ateliers ou est-ce que tes ateliers du matin ont une dominante (langage oral et écrit par exemple) et ceux de l’après-midi, une autre dominante?

    2. Bonjour Isabelle,

      « Mais en reparcourant les articles, j’ai pu noter qu’il y avait également le plan de travail pour les ateliers à inscription affiché au tableau. Est-il présenté aux enfants? Si oui, quand? (en collectif?Si oui, je suis alors perdue car le principe d’ouvrir les ateliers un par un permet de justement ne pas avoir à présenter tous les ateliers d’u coup) A quoi sert-il exactement? »

      Il n’est pas présenté en collectif.
      Chaque jour, un enfant me présente les ateliers autour du plan de travail avec les petits curieux. C’est un temps de langage.
      Vois ici http://maternailes.net/pratiques/langagescolaire/langagescolaire.html#chap2

      Bonne aventure

  33. Bonjour,
    Il y a longtemps que je connais ton blog mais je n’ai encore jamais osé me lancer dans cette organisation dont les principaux rouages sont les ateliers échelonnés et les brevets de réussite.
    Cette façon de penser la pédagogie me correspond complètement.
    Cette année, j’ai décidé de me lancer mais j’ai tout de même quelques appréhensions.
    Je vais me retrouver avec 29 ms/gs dont certains ont un gros besoin d’attention.Merci beaucoup pour ce travail et ce partage.
    J’ai réalisé un premier brevet de réussite (inspiré des tiens) pour la pâte à modeler. Je voulais te le communiquer mais je ne sais pas comment faire.
    Nand’

    1. Bonjour Nand’

      Merci pour ton message 😉

      29 MS/GS, ça ne va pas être facile…

      Pour les brevets, tu peux me les envoyer par mail, et je les publierai.
      Si tu en produis beaucoup, je te donnerai des codes pour le faire par toi mm (si ça te dit ;-))
      A ce propos, il faut que je fasse une page qui explique comment faire…

      @micalement
      Christine

  34. bonjour Christine

    tout d’abord bravo et merci pour le partage de cette façon de travailler et la mise à disposition d’autant d’outils.
    Ce n’est pas la première fois que je passe par ici en me disant que j’aimerai faire évoluer ma pratique dans ce sens. Ce qui me retient c’est la présence de CP dans ma classe de maternelle, même si en 2013-14, je ne les aurai que 2 jours par semaine.

    Les effectifs de mon école font que depuis 3 ans le nombre de classes oscille entre 2 et 3 passant à 2 et demi l’année prochaine. De plus, nous avons appris que le demi poste serai sur 2 jours.
    je me questionne donc sur la pertinence d’un changement de pratique dans ce contexte.

    Te parait-il possible d’inclure, au moins en partie, des CP dans ce fonctionnement, tout en leur aménageant des séances de lectures et de mathématiques pendant lesquelles le reste des maternelles serait en autonomie ou avec l’ATSEM?

    J’aurai 3 CP plutot dégourdis et 20 maternelles ( 9GS 8MS 3 PS).
    Je ne connais pas d’expérience de ce type avec ton fonctionnement mais je me dis que cela doit être possible.

    Je vais faire une première ébauche d’emploi du temps, si cela t’intéresse, je peux te l’envoyer pour qu’on échange autour de cette possibilité.

    Merci et bonnes vacances
    Cordialement

    Lucie

    1. Bonjour Lucie,

      Merci pour ton message 😉

      Je découvre le concept de demi-classe, à mi-temps et j’en suis sur le c… mais passons, la grande maison Éducation Nationale n’est pas à court d’idée pour faire des économies ! L’intérêt de l’enfant bla bla….

      Je suis bien mal placée pour te répondre, ta configuration (3 CP – 2 jours par semaine – avec 20 PS/MS/GS) m’est inconnue. Mais vus tes effectifs, je crois que je me laisserais guider par mes envies… Tu pourras toujours faire évoluer si ça coince trop.

      Si tu as réussi à boucler ton emploi du temp, ça m’intéresse, merci.
      À bientôt, j’espère.
      Bonne (folle) aventure 😉

      1. bonjour Christine

        J’ai à peu près bouclé un emploi du temps, il faudra surement que je le teste pour voir si ça tient la route, mais ton avis m’intéresse.
        J’ai hésité à remettre un temps d’atelier échelonné les lundis et mardis après la récréation de l’après-midi, mais j’aimerai continuer à travailler avec « Vers les maths » avec mes MS.
        Après avoir relu ton cahier journal, j’ai vu que toi aussi tu utilisais la salle de sieste pour la motricité, en demi groupe. Que proposes-tu au demi groupe qui ne participe pas à l’EPS, ateliers échelonnés ou imposés ?

        Pour couronner ma folle aventure, comme tu dis si bien, je ferai un échange de service pour l’anglais des cycle 3 et CE1.

        Par contre je ne sais pas comment te joindre l’emploi du temps ^^

        Lucie

        1. Bonjour Lucie,

          Tu peux m’envoyer ton emploi du temps par mail si tu veux.
          Pour répondre à ta question : Quand un demi groupe est en motricité, l’autre est aux toilettes. Puis tout le monde se retrouve.

          @+

          1. bonjour Christine,

            il y a un an, je tentais l’aventure des ateliers échelonnées, des inscriptions libres, des brevets en classe de maternelle CP. Après de multiples changements ( d’enseignants, d’organisation des classes en cours d’année) les CP étaient présents dans ma classe les mardi et jeudi matin et après la récréation de l’après midi. ( et j’allais en cycle 3 avant la récréation)
            Malgré cette organisation extrêmement compliquée, les enfants, mon ATSEM et moi avons été séduits par ce fonctionnement. Les parents m’ont dit que leurs enfants racontaient plus facilement ce qu’ils avaient fait à l’école une fois rentré à la maison.
            Nous poursuivons donc l’expérience l’an prochain avec un nouveau défi, concilier maternelle et CE1 à temps plein ( retour à 2 classes) et toujours avec des échanges de services ( avant la récréation de l’après midi, découverte du monde et Anglais avec les CE1 CP GS)
            ça ne va pas être simple mais cette façon de travailler est trop agréable et bénéfique pour tous pour en changer.

            Pour ceux que ça intéresse ( les classes maternelles CP sont plus nombreuse qu’on en le pense) voici comment je fonctionnait;

            8h50 9H accueil dans la classe, jeux libres

            9h 9H10 plan de travail des GS (9) dans la salle jouxtant la classe
            arrivée des CP qui commencent leur écriture ( ils ont juste le temps de sortir leurs affaires et d’écrire la date et écriture en général)

            9H10 9H40 quand les CP étaient présents: ouverture des ateliers de la classe par mon ATSEM ( coin jeux 4 place + jeux construction 4 place+ jeux manipulation 4 places+ pâte à modeler en autonomie 6 place c’est le seul de la classe ou les enfants s’inscrivent avec leur étiquettes)
            ouverture des ateliers de l’autre salle, ( coin jeux 4 à 6 place+ atelier autonome 4 place +atelier ATSEM 4 à 6 places)
            je précise que nous avions uns stagiaire une grande partie de l’année et quelle s’est souvent occupée de l’atelier autonome
            et moi avec les CP pour une séance de lecture

            9H40 10H voir 10H10 ouverture de mon atelier ( et donc rangement de la table jeux manipulation) 4 à 6 places
            les CP exécutent leurs exercices en autonomie ( c’est tout relatifs, mais il sont à 1m de mon ateliers donc je les incite très régulièrement à se remettre au travail)

            10h10 10h20 rangement progressif des ateliers avec l’enseignante ou l’ATSEM selon la salle

            quand les CP n’étaient pas la j’ouvrai mon atelier dès 9H10

            dans ma classe, il n’y avait pas de « tours » d’atelier, les enfants prennent leur carte en partant de l’atelier s’il veulent en faire un autre tout de suite.
            quand il n’y a plus de place a un atelier et qu’un enfant veux vraiment le faire, ou quand ils attendent que j’ai fini avec les CP, nous leur proposions de rester a un jeux à proximité de l’atelier afin qu’il l’intègre dès qu’une place se libère.

            cela oblige à répéter plusieurs fois la consigne, mais parfois pas. J’ai déjà vu des grands arriver, regarder l’atelier et me dire « c’est bon maitresse j’ai compris, il faut faire ….. »

            de 10h20 à 10h30 retour sur les ateliers en grands groupe, très souvent présenter sa réalisation en pâte à modeler
            à 10H30 la récréation commence, les TPS(3) PS(2) et MS(7) passent aux toilettes, pendant ce temps, je fais le bilan des activités du plan de travail des GS. Nous observons leur travaux, ils rappellent la consigne et se posent la question, peux ton valider ce travail? la réponse doit être argumentée. A la fin c’est quand même moi qui valide ou non leurs propositions.

            à 10h35 j’allais voir les CP (3) pour faire le point sur l’écriture, les exercices de français réalisés ou la production d’. Quand tout roule, il n’y a plus de corrections à faire concernant le travail du matin ( GS, CP ou fiche bilan d’atelier corrigée avec les élèves en fin d’atelier)

            11H retour en classe, verre d’eau, j’en profite pour donner la consigne au CP ( et à mon atsem qui devra surement la rappeler en cours de route)
            je pars avec un demi groupe PS MS puis GS CP faire 30 min d’eps, pour chaque enfant c’est moins que ce qui est précisé dans les textes mais ils sont une dizaine par groupe et sont donc réellement 30 minutes en activité sans aucune attente.
            pendant ce temps là, l’autre moitié du groupe reste dans la classe avec mon ATSEM sur différents ateliers

            11H 45 lors du passage au toilettes par demi groupe, je travaille la date avec les PS MS puis les GS

            12h pause méridienne ( un peu de direction )

            13h30 à 15h les mardi et jeudi, quand les CP étaient là le matin, les CP CE1 et GS se retrouvaient dans la classe de mon collègue, les GS faisaient de la phono, les CP des maths. Moi je faisais l’anglais, le chant, la poésie, la géométrie aux cycle 3.
            les lundi et mardi, avec les GS uniquement, on commençait avec des rituels math et phono puis présentation des ateliers au coin regroupement ( souvent maths car je travaille avec vers les maths d’ ACCES+ autre) et choix libre ensuite ( sachant que le vendredi c’est forcément l’autre atelier) puis ils passaient tous à l’écriture.

            15h 15h 30 récréation

            15H30 verre d’eau puis ouverture des ateliers de fin de journée
            quand les CP étaient là je les intégraient souvent aux ateliers ( plus axé découverte du monde)

            16h15 regroupement chant/ lecture d’album/ emprunt à la BCD/ musique

            16h30 sortie

            les CP étaient les 2 autres jours dans une classe CP CE1 à 15 donc c’est pour cela que je n’ai pas toutes les matières de CP.

            Maintenant, je suis sur la conception de l’emploi du temps maternelle CE1. Le fait de les avoir a plein temps dans la classe enlève beaucoup de temps à la maternelle, je ne ferai donc qu’une seule « rotation » sur mon atelier le matin je pense.
            je pense également mettre en place des plans de travail individuels pour les CE1, qu’ils aient toujours des activités à disposition en cas de travail plus rapide ou pour certains créneaux de la journée.

            Whaou me relisant, je me rends compte de la longueur du message, dans ma tête tout était pourtant simple et clair. Mais cela reflète aussi le sentiment que j’ai eu tout au long de l’année. En comparaison, mon année de maternelle CP à temps plein, il y a 3 ans, ou je courrais entre les niveaux pour proposer un contenu spécifique à chaque niveau m’a paru bien plus épuisante que celle ci, et moins aboutie.

            merci donc encore une fois Christine, de m’avoir montré la voie 🙂 d’avoir mis des ressources à la disposition de tous, cela aide énormément à rentrer dans ce fonctionnement et a créer ses propres outils et ateliers.

            et Vivement la rentrée prochaine pour de nouvelles aventures!

        2. Bonjour Lucie,
          Je découvre cette année à la fois la maternelle et le multiniveaux maternelle/cp (mais toute la semaine les cp pour ma part ! ) + des ce1 en DDM. Du coup, le concept de l’atelier échelonné me séduit mais j’ai du mal à le mettre en place… peur de passer à côté de certains apprentissages/ élèves, de manquer d’organisation, bref…
          Si tu as réussi, je veux bien ton retour d’expérience…
          Je peux aussi te partager mon emploi du temps si tu le souhaites.
          Merci Christine de permettre cet échange autour de nos expériences, merci de tes conseils et bon courage… J’espère que cette pause n’est pas « forcée » par quelque chose de trop grave et que tu nous reviendras vite.
          Anne

  35. Bonjour Christine

    Une grande envie de changer ma pratique de classe m’a envahie cette année … Finie les groupes de couleur, les consignes collectives …
    Je vais m’inspirer de votre travail pour faire évoluer ma pratique de classe et donner plus de libertés à mes élèves (ce qui me frustre le plus).

    Le hic est que j’ai un niveau unique : les PS (25 l’an prochain avec un enfant très difficile)

    Alors forcément, je me demande comment appliquer ce mode de fonctionnement à mon niveau de classe.
    Avez-vous des pistes ? des idées ? un site à me conseiller ?

    Je pense en début d’année mettre en place deux ateliers : un avec l’atsem, l’autre avec moi … quand le pli sera pris, j’introduirai l’atelier autonome ( que je ne pense pas faisable en début d’année avec des PS, vu leur niveau d’autonomie) …
    Cependant, je ne sais pas quand introduire le plan de travail, les rituels à l’accueil …

    Peut être pourrez-vous m’éclairer, même si les vacances arrivent à très grands pas !!!

    Merci beaucoup pour votre travail et bonnes vacances.

    Emilie

    1. Bonjour Émilie,

      Merci pour ton message encourageant 😉
      La classe de PS pure me semble terriblement difficile. Chapeau bas aux enseignants qui travaillent sur cette section.

      « Alors forcément, je me demande comment appliquer ce mode de fonctionnement à mon niveau de classe.
      Avez-vous des pistes ? des idées ? un site à me conseiller ? »

      Ici bien sur http://www.ecolepetitesection.com/
      (En passant, entre collègue, je te propose que l’on se tutoie)

      Je pense en début d’année mettre en place deux ateliers : un avec l’atsem, l’autre avec moi … quand le pli sera pris, j’introduirai l’atelier autonome ( que je ne pense pas faisable en début d’année avec des PS, vu leur niveau d’autonomie) …
      Cependant, je ne sais pas quand introduire le plan de travail, les rituels à l’accueil …

      Je suis mal placée pour te conseiller quoi que ce soit, je n’ai jamais enseigné en cours unique PS.
      Mais, à ta place, je crois que je ne mettrai que 1 ou 2 ateliers autonomes en début d’année pour me concentrer sur les chagrins, le cadre (je ne tape pas mon voisin, je ne lui arrache pas le camion de pompier…)
      Puis, quand les petits commencent à se repérer, j’introduirais un atelier.

      Bonne vacances,
      @micalement
      Christine

  36. Bonjour .
    Bravo pour votre site, plus qu’intéressant ! Il me donne de bonnes pistes pour faire évoluer ma pratique de classe. Merci !
    J’ai vu que vous avez à un moment donné travaillé à mi-temps en maternelle. Ce sera aussi mon cas en septembre. Comment vous êtes-vous alors organisée avec votre mi-temps ? Partage des matières ou des compétences ? Thèmes ou livres communs ? Aviez-vous déjà votre organisation de classe actuelle et vos mi-temps y ont-ils toujours adhéré ?
    Autre petit question… Dans le cadre de vos ateliers échelonnés, comment évaluez-vous le « travail » des enfants en autonomie ? Vous l’apportent-ils ? Le stockent-ils quelque part en attendant la fin des ateliers ? Dans ce cas,quand et comment l’ évaluez-vous ? Et comment être sûr qu’ils ne partent pas de l’activité avant de l’avoir terminée, s’il ne viennent pas la montrer à l’enseignant ou à l’ASEM ?
    J’ai toujours eu du mal, personnellement, à gérer ces groupes en autonomie. Ça doit se ressentir.
    Merci pour vos réponses et encore bravo pour votre site !

    1. Bonjour Sandrine,

      « J’ai vu que vous avez à un moment donné travaillé à mi-temps en maternelle. Ce sera aussi mon cas en septembre. Comment vous êtes-vous alors organisée avec votre mi-temps ?

      Nous avions partagé le domaine « Découvrir le monde », mais pour le langage, chacune travaillait sur ce qui lui convenait.

      Aviez-vous déjà votre organisation de classe actuelle et vos mi-temps y ont-ils toujours adhéré ?

      Oui.
      Bien souvent elles commençaient par des groupes fixes pour petit à petit les abandonner.
      Deux organisations qui se côtoient, ça complique un peu la classe : à chaque nouvelle enseignante, les enfants mettent un peu de temps à s’adapter, c’est un peu usant pour tout le monde mais c’est faisable. Difficile pour moi de travailler autrement, difficile de l’imposer…

      Autre petit question… Dans le cadre de vos ateliers échelonnés, comment évaluez-vous le « travail » des enfants en autonomie ? Vous l’apportent-ils ? Le stockent-ils quelque part en attendant la fin des ateliers ? Dans ce cas,quand et comment l’ évaluez-vous ? Et comment être sûr qu’ils ne partent pas de l’activité avant de l’avoir terminée, s’il ne viennent pas la montrer à l’enseignant ou à l’ASEM ?
      J’ai toujours eu du mal, personnellement, à gérer ces groupes en autonomie. Ça doit se ressentir.

      L’atelier autonome, c’est vraiment quelque chose de délicat à mener. J’ai aussi du mal avec lui.

      Stocker les réalisations :
      Les enfants déposent leur travail sur « le bureau ». Je leur précise que je le regarderai après, qu’il ne faut pas me déranger… Mais c’est difficile pour les petits de se priver du regard de l’adulte. Ils y parviennent en cours d’année.
      Bien sur, il y a des constructions qu’on ne peut déplacer, j’essaie alors de jeter un rapide coup d’oeil, mais ce n’est pas l’idéal.

      Validation : les laisser cheminer
      Le travail « terminé » est posé sur mon bureau sans que j’y jette forcement un oeil, ou une appréciation.
      Bref, je les laisse gérer et se tromper : l’échec, c’est un noeud de l’apprentissage, ça permet de se demander comment faire quoi au juste…
      Le bilan (individuel, en groupe ou collectif) permettra ensuite aux enfants d’observer, d’analyser leur travail de façon distanciée, ils ne sont plus pris dans le plaisir de faire.
      Quand ils reviennent à l’atelier après, ils font évoluer leurs productions.

      Remettre en atelier certains…
      Avant de remettre en situation les étiquettes présence pour un second tour d’atelier, je pointe qui a fait quoi et je vais chercher le cas échéant les enfants qui ont visiblement un palmier dans la main 😉
      J’ai le temps alors, la disponibilité pour représenter l’activité, le niveau d’exigence.
      En ne laissant rien passer, ils finissent par s’approprier ce niveau d’exigence.

      Quels types d’ateliers autonomes :
      – Des ateliers à consigne ouverte ( exploration libre de jeux, de matière comme la pàte à sel…)
      – Des ateliers échelonnés ou chaque élève pourra s’investir dans une consigne à sa hauteur comme là http://maternailes.net/numeration/colliers1.htm, avec des logico…
      – Sur le répertoire de brevets :
      http://maternailes.net/brevet2/category/ateliers-autonomes/
      http://maternailes.net/brevet/index.php?tag/Ateliers-Autonomes

      @micalement
      Christine

  37. Bonjour Maud,

    Je réponds ici à ton commentaire publié sur l’ancien blog.

    En effet, j’ai envie, pour un premier essai, et comme on fait un décloisonnement, de ne pas complètement inclure les GS: ils auront des activités individuelles en autonomie, 1 élève s’occupera de superviser l’atelier en autonomie, 1 autre sera chargé de dire aux enfants aux coins jeux de ne pas faire trop de bruit, de ranger avant de changer de coin. etc.

    De mon point de vue, c’est délicat de demander à un enfant de superviser l’activité des autres, le niveau sonore… Je vois difficilement mes élèves y parvenir. Mais ils sont parfois surprenant et tellement différents d’une école à l’autre, alors si tu le sens, expérimente le.

    « Je vais travailler à mi-temps…je m’occuperai du langage, de la découverte de l’écrit, des « arts visuels ».
    Mais, du coup, je me dis que pour moi cela va être plus facile, deux fois moins d’ateliers à préparer, plus de temps pour y réfléchir…donc c’est pour cela que j’avais envisagé d’en profiter pour expérimenter ce nouveau fonctionnement. »

    Le mi-temps m’a permis de réfléchir, de mieux maitriser, analyser ce métier aux mille facettes imbriquées. Cela a été un moment formidable.

    Et puis aussi parce que je n’ai pas travaillé depuis 2 ans, donc c’est comme un nouveau départ.

    Alors attention : il te faut reprendre le pouls d’une classe, cerner sa réalité. Ne prépare pas trop à l’avance, loin des enfants on est souvent à côté de la plaque !

    Est-ce que cela te semble possible de quand même mettre en place les ateliers échelonnés en travaillant à mi-temps ?

    C’est plus difficile, les enfants se perdent un peu et la relation aux apprentissages n’est plus de ton seul fait. S’ils n’ont accès aux coins jeux qu’après leur travail, 2 jours par semaine, ils auront tendance à se jeter dessus les autres jours. Tes ateliers devront être particulièrement attractifs.

    Un retour des plus enrichissant en tout cas !

    @micalement
    Christine

    1. Bonjour Christine,
      Merci pour ta réponse !
      J’ai changé d’avis pour les GS. Et ta réponse confirme mon choix ;-). Car dans mon école, tous les matins, il y a une personne de l’association « lire et faire lire » qui vient. Ce sera un atelier dans la bibliothèque. Donc il y aura cet atelier, l’atelier avec mon ATSEM, et mon atelier. Si tout cela roule je mettrai en place un atelier autonome. Pour passer de 6 à 4/5 enfants par atelier.
      Je vais tenir compte du fait que les coins jeux risquent en effet d’être très prisés, réfléchir à des ateliers attractifs, merci de me rappeler la réalité qui risque de m’attendre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *