Dans la classe de Céline

IMG_6376Un message de Céline réjouissant ! Merci 😉

J’enseigne en MS GS depuis maintenant 4 ans , n’ayant aucune expérience de la maternelle… J’ai tâtonné la première année, écouté mes collègues : il faut faire des groupes de couleurs, un regroupement … Je ne me suis pas sentie à l’aise dans ce fonctionnement : élèves inattentifs, impossibilité de faire passer la moindre consigne, manque de concentration . Arrivant de l’élémentaire , j’ai commencé à me dire que je n’étais pas faite pour la maternelle … Et puis un soir lors de mes divagations sur le net en recherche de solution : Maternailes !

Tout ce que j’ai vu dans ma classe se retrouve dans tes analyses , toutes les idées que je voulais lancer dans mon petit coin se retrouvent sur le site  (j’en ai essayé des systèmes de plan de travail , de fiches de suivi, sur le modèle de ce que j’ai pu mettre en place en pédagogie Freinet au cycle 3)

Donc  merci ! Merci de mettre en mot, en forme et en pratique ce que j’ai pu ressentir et chercher.

Depuis 2 ans je fonctionne donc avec l’inscription volontaire aux ateliers, les ateliers échelonnés et les brevets de réussiteMa classe est transformée, le calme règne, tout le monde progresse …On bosse quoi!!!

IMG_6201J’aborde avec les parents les notions d’estime de soi, de progrès et de réussite, sans qu’il n’aient l’impression que leurs enfants soient là uniquement pour être évalués.
Avec ce fonctionnement de classe l’école maternelle est un véritable lieu d’apprentissage et de progrès.

Bref, en m’appropriant ce fonctionnement, parfois à ma sauce (mais c’est aussi ça la pédagogie : éviter tout dogmatisme) j’ai pu obtenir le CAFIPEMF, et être enseignant ressource maternelle dans ma circonscription…

Avec l’envie de faire vivre la pratique « Maternailes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *