Module d’apprentissages : le trefle à quatre feuilles

  1. Langage
  2. Les nombres et leurs utilisations
  3. Jeux de société

1. Langage

langage trefle corrige

Fabriquer de la pâte à sel

Fabriquer de la pâte à sel à partir de la recette et se demander :

  • Quels ingrédients faut-il ? C’est quoi « des ingrédients » ?
  • Comment être sur que c’est bien du sel et de la farine qu’il y a dans les paquets ? Est-ce qu’on peut gouter pour le savoir ? Et si c’était du poison ! Les mots écrits sur le paquet nous indique de quoi il s’agit : nous cherchons à l’aide du dictionnaire les mots sel, farine et eau.
  • Combien de verres faut-il pour réaliser la recette ?
    Nous utilisons de petites verrines pour que chaque enfant prépare une petite quantité de pâte à sel.
  • Comment modifier la couleur de la pâte ?
    Nous l’avons malaxée avec de la gouache jaune et bleue.
    A noter : Il suffit d’ajouter de la farine à la pâte pour la rendre moins collante..

Nous prenons plusieurs séquences d’ateliers pour jouer librement avec la pâte et découvrir cette matière.

La recette de la pate à sel

Le dictionnaire des ingrédients 

Recette puzzles

Chaque enfant reconstitue la recette. La difficulté varie en fonction des compétences de chacun. Quand l’enfant y arrive très facilement, j’augmente parfois le nombre de pièces à l’aide des ciseaux et je mets au défi l’élève d’y parvenir à nouveau  !
C’est l’occasion d’évoquer à nouveau certaines rubriques comme les ingrédients, le titre de la recette.

Fabriquer un trèfle à quatre feuilles

Les enfants réalisent le trèfle en pâte à sel en suivant pas à pas les consignes  de l’adulte.
Les différentes étapes sont photographiées.

Raconter la fabrication du trèfle

Les élèves racontent comment fabriquer un trèfle à quatre feuilles en pâte à sel à partir de photos prises durant l’atelier précédent. Nous créons un document multimédia sur tablette avec ebook créator. Nous échangeons au sein du groupe à chaque nouvelle photo sur ce que nous pouvons dire.

Que peut-on dire de cette photo si on ne la met pas en lien avec la précédente ?

Pour « raconter », l’enfant doit évoquer l’action qui s’est déroulée entre deux photographies. L’action n’apparait pas en elle-même sur l’image. C’est seulement en mettant en lien la photo affichée et la précédente que l’on sait ce qui s’est passé. L’enfant doit rendre explicite une information invisible, comprendre les inférences.
C’est loin d’être évident, il suffit de le faire avec les enfants, pour s’en rendre compte !

2. Les nombres et leurs utilisations

Jouer avec différents aspects des quantités

Brevet trefle

  1. Fabriquer le trèfle en pâte à sel et utiliser la suite numérique pour réaliser 4 boules
  2. Construire des trèfles avec 4 mosaïques et s’appuyer sur l’organisation spatiale de quantités
  3. Reconstituer des trèfles en superposant des cartes transparentes et composer, décomposer des collections
  4. Jouer le plus rapidement possibles avec les cartes transparentes et automatiser le calcul

Ajouter des contraintes aux collections de 4 feuilles

Brevet bouchons trefle

  1. Réaliser le plus de trèfles possibles avec des bouchons et sélectionner, placer, tourner 4 bouchons de taille et couleur identiques
  2. Reproduire un tableau en respectant les couleurs, tailles et orientation.

Nous avons ajouté de petits ronds de papier noir pour aider les enfants qui en avaient besoin à se repérer dans l’espace : ils placent les 4 bouchons autour du rond de papier puis essaient de tourner les bouchons de manière à ce que tous les traits soient à l’intérieur. ( Quand on explique le positionnement, on mesure la complexité de la construction !)

L’inscription multiple aux ateliers est particulièrement riche dans ce module. En s’inscrivant plusieurs fois, les enfants progressent d’un jour à l’autre.

Composer-décomposer mentalement

  1. Jouer avec la marionnnette « Paco » : en regroupement, Paco croque dans un trèfle. Il reste quelques feuilles en vrac : combien en a t’il mangées ? Paco « vomit » les feuilles pour valider le calcul. Quel gros dégoutant !
  2. Atelier de pâte à modeler : les enfants complètent les scènes soit en modelant la quantité de feuilles croquées, soit en plaçant le nombre correspondant.
  3. Bilan sur fiche : Lors d’un nouvel atelier, l’enfant complète en fonction de ses compétences, soit avec des collections, soit avec les nombres.

Bilan trefle avec Paco

 

3.  Jeux de société

Avec le reste de pâte à sel, nous avons fabriqué de petits galets sur lesquels nous avons imprimé des fleurs (celles qui servent de support aux bougies d’anniversaire )

Quelque soit le jeu, pour y participer, l’enfant doit réunir une collection de  4 galets.

Jeu de la tour (PS/MS/GS)

Il faut placer un galet chacun son tour. Quand un enfant fait tomber la tour, l’adversaire gagne 1 point. La partie est gagnée à 10.
Même les PS parviennent à jouer en autonomie à ce jeu plébiscité par tous !
Il arrive très rarement que les deux joueurs réussissent à empiler leurs 4 galets : chacun prend alors un point.

Jeu du morpion (MS/GS)

Il s’agit d’aligner 3 galets.
Quand les 4 galets sont placés et que personne n’a gagné, nous déplaçons chacun notre tour un galet jusqu’à la victoire d’un des joueurs.

Ce module a été expérimenté avec une classe de 17 PS/MS. Oui, 17 ! Rien que du bonheur.

Publié par

Christine

auteure de Maternailes.net