- Défi 1 : Fabriquer des bols et cuillères qui contiennent, transportent l'eau.

1) La phase de recherche autour du défi :

Tous les élèves disposent d'une boule de pâte à modeler, d'une grande barquette et d'une plus petite contenant de l'eau pour expérimenter :
Est-ce que l'eau reste dans mon bol, est-ce que je peux transporter  l'eau avec la cuillère ?.

Beaucoup d'enfants cherchent dans un premier temps à représenter le bol et la cuillère en pâte à modeler, avec parfois des réalisations surprenantes !
Ils ne prennent pas en compte les propriétés physique de la matière
, que ce soit la pâte à modeler (ce manche de cuillère est trop fin pour être manipulable) ou que ce soit l'eau (elle passe par les trous d'un bol,  se répand hors d'une cuillère toute plate.)
On est dans la pensée enfantine : il suffit que cela ressemble à un bol et une cuillère pour en avoir la fonction.

2) La phase d'échanges, de structuration et de nouvelles expérimentations :
Les productions sont rassemblées et commentées.
Lors des essais,  échecs et réajustements successifs, certains enfants y sont parvenu.
Nous tentons d'expliquer pourquoi l'eau reste dans certains bols et cuillères, pourquoi elle ne reste pas dans les autres.
On tente d'élaborer ensemble une pensée rationnelle.


Puis chacun repart essayer d'améliorer sa production ( en fabriquant un bol qui contienne beaucoup d'eau pour ceux qui y sont déjà parvenu...)

En fonction du niveau des enfants, nous réalisons une affiche collective ou un  schéma dans le cahier d'expériences.

3) Prolongement :
Situation problèmes autour du transport de l'eau, sur le site de la main à la pâte,  à retrouver sur le document d'application "enseigner les sciences à l'école"

- Défi 2 : Faire flotter la pâte à modeler






1) La phase de recherche autour du défi :

Tous les élèves disposent d'une boule de pâte à modeler, d'un récipient stable contenant de l'eau pour expérimenter.
La propriété coule/flotte a déjà été travaillée l'année précédente.

Certains enfants de maternelle remplissent leur pot de petits morceaux de pâte à modeler, reproduisant 10 fois la même expérimentation. Sont-ils pris dans le plaisir de faire ? Espèrent-ils qu'à un moment le morceau se mettra à flotter, alors que 10 ont déjà coulé, comme par magie ?
D'autres pris dans la représentation, construisent un bateau... qui s'enfonce lors de la première mise à l'eau...

2) Phase d'échanges et de documentation :

Nous regardons la vidéo ou des enfants tentent de faire flotter de petites coquilles de pâte à modeler.

On observe :

  • La pâte à modeler, si on lui donne une forme particulière, semble pouvoir flotter.
  • Un trou dans la coque peut faire couler l'ensemble.
  • Un rebord trop bas laisse entrer l'eau, la coquille se remplit et finit par couler.
///
///
3) Nouvelles expérimentations :

Après ces échanges autour de la vidéo, les enfants retournent essayer de faire flotter la pâte à modeler. Il s'agit de fabriquer une forme qui se rapproche du bol et qui va cette fois empêcher l'eau d'entrer à l'intérieur.
Un autre défi pour ceux qui y sont déjà parvenu : faire tenir sur leur embarcation un ou des personnages de Duplo.

Brevet