Atelier d’exploration libre

Pas de consigne à cet atelier. Les enfants explorent librement le dispositif.
J’observe leurs créations, productions pour éventuellement adapter l’atelier.
Les photographies nous permettent un retour, une verbalisation des projets qui prennent forme dans l’action.
J’organise parfois un atelier dirigé en prolongement, quand la situation et les productions des enfants s’y prêtent.

Un exemple

image

Quels ateliers en même temps ?

Trois ateliers ont été proposés en même temps aux PS/MS/GS :
– Illustration du petit livre « Qui a peur de ? »
Atelier échelonné gommettes
Atelier d’exploration libre des emporte-pièces sur la pâte à modeler.

image

Différentes formes d´activités sont mises en œuvre, offrant des temps différents.

Une forme de travail peu reconnue

Ces dernières années, cette forme d’atelier a été peu relayée ou recommandée dans les circonscriptions. La primarisation de la maternelle traçait son sillon.
En témoignent ces documents :

imageC’est la pédagogie de la tache qui primait bien souvent.

image

Dans ce dernier document, le « libre projet  » doit être explicité par l’enfant avant de commencer. On a du mal à lui accorder cette liberté de créer, d’explorer par soi-même.

Mais la tendance s’inverse aujourd´hui. Capture d’écran 2014-03-16 à 19.23.49
Ce document est à retrouver dans cet excellent travail : « Le parcours de l’élève à l’école maternelle » proposé par l’Académie de Lille.

image
Exploration libre et vertigineuse avant de s’engager dans une consigne fermée : ranger du plus grand au plus petit

Merci à Marie et @TwitMaternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *